Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Salles de cinéma, le protocole de la réouverture

Publié le 4 Mai 2021 par Romain Jankowski in actus

La réouverture des salles de cinéma est l'une des premières mesures de retour à la normale voulu par le gouvernement français. Mais celle-ci ne va s'opérer sans quelques règles rigoureuses fortes. Les voici :

 

- Pas de confiserie disponible

C'est l'un des premiers points critiques qui va forcément ennuyer les exploitants. La confiserie ne pourra rouvrir ses portes afin de ne pas donner "deux poids, deux mesures" par rapport aux restaurants. Ces paroles proviennent de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Les confiseries reviendront donc à partir du 9 juin. Une mauvaise nouvelle, d'autant plus quand on sait que CRUELLA et surtout CONJURING 3 sortiront en salles les 26 mai et 2 juin, deux films générateurs potentiels de vente confiserie. 

 

- Capacité réduite

Une règle déjà connue et désormais officialisée. La jauge ne pourra pas excéder les 35 % de remplissage dès la réouverture le 19 mai prochain. Ensuite, à partir du 9 juin, cette jauge augmentera pour atteindre les 65 %. Enfin, un retour à 100 % est prévu pour le 30 juin.

 

- La sortie concertée des films

L'une des problématiques majeures. Privés depuis plus de 6 mois de salles de cinéma (sans compter une année 2020 tronquée), les distributeurs ont beaucoup de films à sortir. Trop. Roselyne Bachelot déclare : "Nous nous trouvons face à un mur de films avec 150 films français et 250 films étrangers. C'est un véritable défi.". Indéniablement, oui. Il y aura forcément de la casse et la place sera limitée. L'idée est de mettre en place un calendrier de sorties qui serait adapté, au mieux, pour tous. Sur le papier, l'idée est bonne, mais encore faut-il qu'elle soit véritablement pertinente pour tous. En effet, les blockbusters américains, ancrés mondialement dans le calendrier, ne décaleront probablement pas leur date pour laisser la place à un autre film...

 

- Pas d'horodatage

Le ticket de cinéma ne sera pas valide pour un dépassement du couvre-feu qui atteindra les 21 h à partir du 19 mai. C'était l'une des grandes questions, finalement résolue ce mardi.

 

 

 

Commenter cet article