Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Robin Williams, le top 10 de ses prestations

Publié le 23 Mai 2021 par Romain Jankowski in les tops

L'un des plus grands acteurs américains a connu une carrière magnifique traversée par de grandes fulgurances et deux décennies dorées (les 80s et les 90s). 

 

10. INSOMNIA réalisé par Christopher Nolan

Face à Al Pacino, il livre une prestation étonnante dans ce film mené de main de maître par Christopher Nolan. L'acteur y est métamorphosé, laissant planer un doute certain envers le spectateur, d'autant qu'il connaît très bien l'impact que sa présence a sur eux, une image apaisante et rassurante. Sa froideur et son calme transpercent l'écran face à un Pacino qui incarne un flic ne parvenant pas à dormir. Un thriller mental intelligent et abouti dans lequel Williams s'épanouit avec une malice imparable. 

 

9. JUMANJI réalisé par Joe Johnston (1995)

Un film toujours aussi distrayant, même plus de vingt-cinq ans après sa sortie. Pourtant, la noirceur graphique et thématique de l'ensemble n'est pas à négliger. Revoir JUMANJI, c'est se replonger dans une époque où même les blockbusters pouvaient se montrer plus durs envers les jeunes spectateurs. Eternel Alan Parish, Robin Williams est génial dans le rôle de ce garçon redécouvrant avec stupéfaction le monde dans lequel il n'a pas vécu. 

 

8. LE MONDE SELON GARP réalisé par George Roy Hill (1983)

Chez Robin Williams, la bonhommie apparente laisse toujours une place à une forme de tristesse profonde qui résonne davantage aujourd'hui. Ce paradoxe se tiraillait à l'intérieur de cet interprète de génie qui n'avait besoin que d'une poignée de secondes pour nous embarquer avec lui. LE MONDE SELON GARP est seulement son deuxième film, deux ans après POPEYE, et y inscrit tout ce qui fera la force de ses interprétations. Drôle, touchant, toujours attachant, un acteur hors normes vient de naître.

 

 

7. L'HOMME BICENTENAIRE (1999)

Réalisé par Chris Columbus, ce film n'est peut-être pas le plus connu de Robin

Williams. Mais ce dernier force l'admiration dans son rôle d'androïde triste, qui découvre la brutalité des hommes et leur méchanceté. Emouvant, parfois drôle, surement trop long, le film est à redécouvrir. Et en grande partie pour l'acteur.

 

6. L'EVEIL réalisé par Penny Marshall (1991) 

Lumineux, Robin Williams brille par sa sobriété face à un Robert de Niro en pleine phase de performance. Un grand film, mais qui doit beaucoup à la rigueur de ses deux interprètes qui parviennent à trouver un équilibre parfaitement émouvant. Ces instants où le personnage incarné par Williams commence à renouer avec sa propre vie, trop souvent cloisonnée entre quatre murs, continuent toujours de nous distiller une belle leçon de vie.

 

5. MADAME DOUBTFIRE réalisé par Chris Columbus (1994)

MADAME DOUBTFIRE appartient à cette catégorie de films qui nous font mourir de rire quand on les découvre enfant. Puis, des années plus tard, on se rend compte que tout n'était pas si gai et qu'une vraie atmosphère douce-amère règne sur l'ensemble. Robin Williams est hilarant, oui, mais aussi émouvant dans sa façon de montrer un père aux abois qui tente le tout pour le tout afin d'être au plus proche de ses enfants. Inoubliable.

 

 

4. GOOD MORNING, VIETNAM réalisé par Barry Levinson (1987)

Les années 80 ont été celles de la guerre du Vietnam pour le cinéma américain. Barry Levinson (RAIN MAN) reprend cet événement pour en faire un film inattendu : un nouveau disc jokey est envoyé au Vietnam pour animer la radio des forces armées et distraire les soldats. Qui aurait pu être choisi à la place de Robin Williams ? Personne. Son mélange de dérision et d'insolence ainsi que sa bonne humeur communicative emportent tout sur leur passage. Un sommet d'humanité guidé par un acteur en état de grâce. 

 

3. LE CERCLE DES POETES DISPARUS réalisé par Peter Weir (1989)

Qu'il y a-t-il de plus à dire sur ce chef-d'oeuvre de Peter Weir qui a marqué toute une génération ? Des scènes cultes à la pelle surélevées par un Robin Williams qui embrase ses élèves pour qu'ils se rebellent toujours contre l'ordre établi. John Keating est entré dans l'Histoire, il est devenu cet emblème que l'on brandit pour revendiquer notre liberté et pour montrer au monde que nous existons tous en tant qu'individu et pas seulement au sein d'une société codifiée. Carpe Diem.

 

2. JACK réalisé par Francis Ford Coppola (1996)

On a beau l'avoir vu des dizaines de fois, on est toujours sûr de verser notre

larme. Atteint d'une maladie rare où son corps vieillit quatre fois plus vite que la normale, le petit Jack n'a que dix ans, mais déjà un corps d'adulte. Robin Williams était destiné à interpréter ce garçon, lui, le grand enfant au sourire triste mais à la joie apparente. Il délivre à travers ce rôle un message de tolérance et d'amour qui nous touche à chaque instant. Grandiose.

 

1. WILL HUNTING réalisé par Gus Van Sant (1997)

Un autre film culte et générationnel. Remportant le seul oscar de sa carrière (une hérésie !), Robin Williams touche la grâce dans un second rôle qui prend toute la place. Terriblement poignant, l'acteur est exceptionnel, tout simplement. Son regard chargé d'émotions et d'ambiguïté soulève plus d'une fois nos coeurs. Et que dire des formidables dialogues qu'il porte avec une incroyable conviction. Plus qu'un rôle, une leçon de vie. 

Robin Williams, le top 10 de ses prestations
Commenter cet article