Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

OUT OF AFRICA, Meryl Streep et Robert Redford au coeur de l'Afrique

Publié le 4 Mai 2021 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

OUT OF AFRICA fait partie de ces oeuvres qui marquent durablement le cinéma par l'aspect romanesque de leur récit. Que ce soit dans la carrière du réalisateur Sydney Pollack ou dans celles du duo Meryl Streep / Robert Redford, ce film a marqué une étape essentielle. 

Se basant sur trois romans (LA FERME AFRICAINE, THE LIFE OF A STORYTELLER, SILENCE WILL SPEAK), le scénario écrit par Kurt Luedtke est surtout une adaptation libre de la véritable existence menée par Karen Blixen. Pour cette dernière, le scénariste imagine Meryl Streep dont il est un fan absolu. Sydney Pollack, quand à lui, est fasciné par Blixen et avait déjà tenté par le passé d'adapter les mémoires de cette femme ayant passée une bonne partie de son existence en Afrique. 

Le cinéaste, qui sort alors du formidable TOOTSIE avec Dustin Hoffman, ne voulait que des acteurs européens pour incarner ses personnages qui sont principalement anglais et danois. Jusqu'à ce qu'il rencontre Meryl Streep qui, en 1985, a déjà remporté deux oscars, un pour KRAMER CONTRE KRAMER et un autre pour LE CHOIX DE SOPHIE. Cependant, Pollack ne la trouve pas assez sexy pour incarner Blixen à l'écran. Ayant vent de cette réflexion, l'actrice vient au rendez-vous vêtue d'une jupe courte et réussit à convaincre le cinéaste grâce à une discussion d'une dizaine de minutes. Pour l'aventurier Denys Finch Hatton, les tergiversations ne sont pas longues puisque Robert Redford est rapidement choisi. Son charisme et son romantisme font de lui une évidence aux yeux du cinéaste. 

S'étalant sur plus de cinq mois et situé principalement au Kenya, le tournage fut une grande aventure pour toute l'équipe. Meryl Streep et Robert Redford

vinrent en toute simplicité, sans aucun entourage ou assistant. Difficile à croire aujourd'hui où les grands noms ont souvent une ou plusieurs personnes autour d'eux. OUT OF AFRICA sort finalement en décembre aux USA et engrange 239,4 millions. En France, c'est un véritable carton, le film réunissant 4 845 876 spectateurs. Aujourd'hui, on le revoit avec un plaisir non dissimulé, l'aspect grandiose des images et l'interprétation maîtrisée des deux comédiens étant toujours très prégnantes. Le débat sur la glorification nostalgique des colonies n'a pas lieu d'être car il ne faut pas oublier que le récit se déroule au début du XXème siècle donc un monde bien différent du notre. Le film lui-même possède quelques points de vues discutables (notamment sur les rapports Blancs / Noirs ou hommes / femmes), mais on ne réécrit pas l'histoire elle-même en s'adjugeant une vérité contemporaine inébranlable. Le cinéma traverse les époques, les artistes aussi, et les idées également. OUT OF AFRICA reste un beau spectacle et une odyssée au coeur de l'Afrique pleine d'émotions. 

Commenter cet article