Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Les heures sombres, quand Gary Oldman se transforme en Winston Churchill

Publié le 22 Juin 2021 par Romain Jankowski in analyses

Nous sommes en mai 1940 et l'Angleterre est prise entre deux eaux : soit elle capitule devant la puissance militaire allemande, soit elle se bat et prend le risque de connaître une sévère défaite. LES HEURES SOMBRES c'est l'autre face du DUNKERQUE de Christopher Nolan. Ce dernier montrait le front, l'opération Dynamo en mouvement. Le film de Joe Wright dévoile les coulisses, les longues tractations (et rivalités) des politiciens pour sauver les milliers de soldats coincés sur la plage. 

Plus que ces jours devenus historiques, LES HEURES SOMBRES est un portrait tout en conviction de Winston Churchill. Montré dans son aspect le plus

populaire, de son côté facétieux jusque ses plus noires colères, le réalisateur de ANNA KARENINE frappe un grand coup avec cette figure historique qu'il décrit avec beaucoup de respect. Trop ? Il nous apparaît peut-être un poil plus aimable et tolérant que dans la réalité où le personnage a toujours fait débat. Même si ses erreurs du passé sont mentionnées, les parts plus sombres de Churchill sont peu exposées (son racisme, ses penchants impérialistes, le côté misogyne). Ceci est aussi une conséquence de la période traitée, celle de la force de vaincre face à la tyrannie allemande et ses discours qui l'ont fait rentrer dans la légende. Et puis il y a l'incroyable Gary Oldman dans une interprétation impressionnante, passant une multitude de sentiments par sa gestuelle, son regard, ses mimiques. Rien d'étonnant que l'acteur ait gagné l'oscar.

Même un poil long et trop bavard, le film profite d'une mise en scène parfaitement travaillée par Joe Wright, de la beauté de la photographie aux plans d'une densité phénoménale (ses fameux "oeil de Dieu" comme pour écraser ses personnages, le travail sur les compositions, les cadres dans le cadre, son ouverture dantesque dans un mouvement de caméra hallucinant). Par l'image, la retranscription de ce morceau d'Histoire prend plus d'ampleur et quelques scènes sont marquantes (celle du métro, les écritures de discours, les colères tonitruantes de Churchill) profitant également d'une écriture soignée. 

Sorti en janvier 2018 (décembre 2017 aux USA), LES HEURES SOMBRES fut un gros succès avec 134,5 millions de dollars amassés pour 30 millions de budget. 

Commenter cet article