Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LES BREVES DE GRANDS FILMS : HARAKIRI

Publié le 26 Février 2021 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

Cette rubrique s'intéressera, chaque semaine, à un grand film (et pas toujours les plus connus) en résumant en quelques lignes sa petite histoire. En somme, une brève, un texte court et une information concise !

 

Le pitch : Au XVIIè siècle, le Japon n'est plus en guerre et le pays est dirigé avec fermeté. Hanshiro Tsugumo, un ronin sans travail parmi tant d'autres, décide de frapper à la porte du puissant clan des li. Reçu par Kageyu Saitô, l'intendant du clan, il lui demande la permission d'accomplir le suicide par harakiri dans la résidence. Tentant de l'en dissuader, Saitô

commence alors à lui raconter l'histoire de Motome Chijiwa, un ancien ronin qui souhaitait accomplir, lui aussi, le même rituel.

 

Autour du film : L'acteur Tatsuya Nakadai avait l'habitude de tourner avec le cinéaste Masaki Kobayashi puisqu'ils ont collaboré sur plusieurs films (dont RIVIERE NOIRE). Durant le tournage de HARAKIRI, l'acteur a malgré tout eu très peur à cause d'une pratique aujourd'hui interdite : les sabres utilisés pour le film n'étaient pas factices !

 

LA réplique : "Après tout, cette chose que nous appelons l'honneur des samouraïs n'est finalement qu'une façade".

 

Le film : Avec HARAKIRI, Masaki Kobayashi transcende les codes du chambara (film de sabre). En revisitant le mythe des samouraïs, le cinéaste porte un regard acerbe sur le conditionnement des hommes par les valeurs ancestrales. Un grand film poignant qui est un véritable emblème au Japon. Il sera revisité en 2011 par Takashi Miike.

 

EQUIPE TECHNIQUE

Casting : Tatsuya Nakadai - Rentaro Mikuni - Shima Iwashita - Akira Ishihama - Yoshio Aoki

Photographie : Yoshio Miyajima

Musique : Töru Takemitsu

Montage : Hisashi Sagara

Scénario : Shinobu Hashimoto 

Production : Tatsuo Hosoya

Réalisation : Masaki Kobayashi

 

HARAKIRI (1962) - 2h15

Commenter cet article