Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LES ACCUSÉS, JODIE FOSTER DANS UNE HISTOIRE POIGNANTE

Publié le 19 Mars 2021 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

C'est en 1989 avec LES ACCUSÉS que Jodie Foster remporte son premier oscar. Dans ce film réalisé par Jonathan Kaplan, elle incarne Sarah, une jeune femme qui agit de manière provocante après avoir pris de la drogue. Un peu plus tard ans la soirée, elle se fait violer par trois hommes dans un bar local.

Elle sera ensuite épaulée par Kathryn Murphy (Kelly McGilis), procureur en charge du dossier. Engagée, elle souhaite voir les criminels derrière les barreaux. Cependant, lorsqu'elle connaît le passé de Sarah, son envie de l'aider commence à s'estomper. C'est ici que la morale de l'histoire s'installe. Toujours aussi pertinent en 2021, le scénario de ce film malmène son héroïne par le biais d'une introduction qui laisse le spectateur juger les images qu'il a devant lui. 

Le film vaut moins pour la mise en scène assez fonctionnelle de Kaplan que l'interprétation terriblement juste de Jodie Foster. Pour l'immerger dans ce rôle difficile et l'aider à comprendre ce que ressent son personnage, le cinéaste a démarré les prises de vues avec la terrible séquence du viol. Atteinte psychologiquement, l'actrice a vécu avec ce sentiment d'alerte constante, ce que l'on ressent tout à fait durant le visionnage du film. Rarement on aura vu avant (et depuis) une oeuvre aussi douloureuse en terme d'approche émotionnelle sur ce que représente le viol. Kelly McGilis, redoutable en procureur perdue dans ses propres doutes, tenait absolument à rejoindre la distribution de ce long-métrage et interpréter le rôle de Murphy. Cette ardente volonté prend racine en 1982 lorsqu'elle fut elle-même victime d'un viol. 

Grand succès à sa sortie en 1989, LES ACCUSÉS a également beaucoup dérangé. Foster gagne logiquement l'oscar de la meilleure actrice qu'elle remportera une nouvelle fois trois ans plus tard pour LE SILENCE DES AGNEAUX. Jonathan Kaplan, lui, se contentera de réaliser quelques thrillers anecdotiques (OBSESSION FATALE avec Kurt Russell ou encore DE SANG FROID avec Eric Roberts) et finira par mettre en scène des épisodes de séries (dont URGENCES et NEW YORK UNITE SPECIALE). 

LES ACCUSÉS, JODIE FOSTER DANS UNE HISTOIRE POIGNANTE
Commenter cet article