Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Le choix de Sophie, une performance sublime signée Meryl Streep

Publié le 29 Juin 2021 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

Le film réalisé par Alan J.Pakula est mémorable, sublime adaptation du best-seller écrit par William Styron. Malgré de longs passages, LE CHOIX DE SOPHIE reste un beau mélodrame qui tourne autour d'un personnage féminin complexe et insaisissable, hantée par un lourd secret. Forcément, pour l'incarner, il fallait une actrice exceptionnelle capable de vous renverser en un seul regard. 

En 1983, quand sort le film dans les cinémas français, Meryl Streep n'est déjà plus une novice. A seulement 34 ans, elle a déjà remporté un oscar dans la catégorie "meilleur second rôle féminin" pour KRAMER CONTRE KRAMER (elle avait déjà été nominée pour VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER). En 1982, elle est nommée pour la première fois dans la catégorie suprême, mais s'inclinera pour son rôle dans le très beau LA MAITRESSE DU LIEUTENANT FRANÇAIS face à une Katharine Hepburn impériale dans LA MAISON DU LAC. En revanche, elle ne le loupera pas un an plus tard avec LE CHOIX DE SOPHIE.

L'actrice l'aura mérité, elle qui s'est battue pour incarner la polonaise à l'écran face à des actrices plus expérimentées comme Barbra Streisand, Martha Keller ou encore Ursula Andress (le modèle avoué de l'auteur lorsqu'il a écrit le roman). Parvenant à convaincre Alan J.Pakula, Streep a donné de sa personne,

avouant que ce rôle l'avait "changé à tout jamais". Perfectionniste, elle apprendra l'allemand et le polonais pour parfaire l'accent qu'elle doit employer dans le film. Elle n'hésitera pas non plus à se raser le crâne et à perdre plusieurs kilos pour être crédible dans les scènes de flash-back. L'histoire pousse l'actrice à se poser des questions sur elle-même. Elle creuse la psychologie de son personnage, l'emmenant sur des interrogations multiples. Lorsqu'il faut mettre en boîte la terrible scène du "choix", son implication est telle qu'elle s'écroule d'émotion dès la première prise. C'est cette dernière qui sera finalement conservée dans le film. 

Après le succès public et critique, Meryl Streep tournera pour Mike Nichols dans LE MYSTERE SILKWOOD tandis que Pakula fera un break de quatre ans avant de revenir en 1986 avec le raté DREAM LOVER. 

Commenter cet article