Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

La leçon de piano, Jane Campion et l'éveil d'une femme

Publié le 23 Mai 2021 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

Passionnée par les histoires de femmes, la réalisatrice Jane Campion a consacré son art à la représentation de celles qui ont cherché à s'émanciper à travers les époques. LA LECON DE PIANO s'inscrit dans ce parti pris. 

Nous sommes au XIXème siècle. L'histoire s'intéresse à une jeune femme écossaise, Ada McGrath (incroyable Holly Hunter) envoyée par son père en Nouvelle-Zélande avec sa fille de neuf ans, Flora ( une toute jeune Anne Paquin), pour y épouser un colon, Alistair Stewart (Sam Neil), qu'Ada ne connaît pas. Ce dernier accepte de transporter toutes ses possessions, à l'exception de la plus précieuse : un piano, qui échoue chez un voisin, le dénommé Baines (Harvey Keitel, géant). Pour le récupérer, Ada devra se soumettre au fantasme de cet homme trouble. 

Par le biais de son film, Jane Campion a cherché à décrire un "retour à l'innocence de la passion". Dans son précédent long-métrage, UN ANGE À MA TABLE (sorti en 1990), elle évoquait la vie tragique de la romancière Janet Frame, enfermée durant huit ans dans un hôpital psychiatrique. Les problèmes de la femme frustrée la préoccupent, comme le prouvent aussi son premier long-métrage, l'excentrique SWEETIE. Ici, nous assistons à l'épanouissement

d'une personnalité, bridée par de douloureuses contraintes, physiques et morales. L'arrière-plan est sauvage, inviolée. Les acteurs sont tous formidables tandis que la mise en scène de Campion fait le parallèle entre cette fameuse leçon et l'affirmation progressive d'une femme. LA LEÇON DE PIANO est un grand film qui a permis à sa réalisatrice de remporter la Palme d'Or en 1993. Pour l'anecdote, c'est encore et toujours la seule oeuvre mise en scène par une femme qui a remporté la récompense suprême... Trois oscars sont également remportés, celui du meilleur scénario original et un pour chaque actrice, meilleur second rôle pour Paquin et meilleur rôle féminin pour Hunter. 

Le film fut un grand succès et notamment en France en rassemblant 2 633 996 spectateurs sur plus de 21 semaines. Avec un démarrage correct, mais sans folie, qui s'éleva à 232 172 entrées, LA LEÇON DE PIANO conserva une belle cadence au fil des semaines. Trois ans plus tard, Campion mettra en scène PORTRAIT DE FEMME avec Nicole Kidman, John Malkovich et Christian Bale. 

Commenter cet article