Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

L'homme au masque de fer, retour au XVIIème siècle pour DiCaprio

Publié le 2 Juin 2021 par Romain Jankowski in dossiers, cycle Leonardo DiCaprio

Ca y est, Leonardo DiCaprio est officiellement devenu une superstar grâce à TITANIC et sa vie en est totalement bousculée. On poursuit notre cycle centré sur l'acteur avec le film suivant, L'HOMME AU MASQUE DE FER réalisé par Randall Wallace.  

Engagé sur le long-métrage avant la sortie du chef-d'oeuvre de James Cameron, le comédien partage l'affiche avec une belle distribution : John Malkovich, Gabriel Byrne, Jeremy Irons et Gérard Depardieu. Leonardo y joue le double rôle du roi Louis XIV et de son frère jumeau, Philippe. Librement adapté du roman d'Alexandre Dumas intitulé LE VICOMTE DE BRAGELONNE, l'histoire tourne autour des mousquetaires vieillissants, Athos, Porthos, Aramis et d'Artagnan tout en présentant des ressemblances avec le film de 1939. Leonardo devait donc incarner le roi Louis, un homme gâté, et son frère Philippe, emprisonné sur ordre du roi, le visage recouvert d'un masque de fer afin de dissimuler sa véritable identité. Pour l'acteur, la sortie du film ne pouvait survenir au meilleur moment. Au lieu d'interpréter un personnage romantique dans un film où l'on sort les mouchoirs, il incarnait à la fois le méchant et le héros. Ce long-métrage constituait donc une belle opportunité de rappeler aux spectateurs son statut d'acteur sérieux : "Pour moi, ce fut une expérience géniale de jouer avec pointures et d'interpréter un double rôle.". 

Durant le tournage à Paris, la "Leo-mania" battait son plein et il fut impossible pour lui de sortir où que ce soit. L'anecdote suivante est là pour le démontrer : lors d'une visite au Louvre avec une bande d'amis (dans laquelle se trouvait un certain Tobey Maguire), il fut pourchassé par une meute de fans hystériques ! D'autres ont élu domicile au pied de son immeuble dans une ambiance exceptionnelle. Il faut rappeler que durant ces prises de vues, TITANIC n'est pas encore sorti et que cette popularité s'avère déjà fabuleuse. La présence de DiCaprio dans ce drame historique ajouta du piquant à sa sortie en avril 1998. En France, par exemple, TITANIC réunit encore 662 316 spectateurs sur sa 13ème semaine ! C'est dans ce contexte que sort L'HOMME AU MASQUE DE FER qui se retrouve donc deuxième avec 633 588 entrées. Randall Wallace déclara : "Je présume que , grâce à la "Leo-mania", les gens sont attirés par les deux films. N'oublions pas que, quand il tournait TITANIC et que je l'ai engagé pour LE MASQUE DE FER, on s'attendait tous à ce que TITANIC soit l'un des plus gros flops de l'Histoire d'Hollywood !". Aux USA, le week-end de sa sortie, il empocha presque 17,3 millions de dollars, soit à peine 300 000 dollars de moins que TITANIC, mais cela ne suffit pas à détrôner le plus gros succès de tous les temps. Pour DiCaprio, la somme de 35 millions totalisée par ces deux films ce week-end là témoignait de son poids écrasant au box-office. L'HOMME AU MASQUE DE FER rapportera la coquette somme de 182,9 millions de dollars de recettes mondiales.  

Pourtant, les journaliste s'interrogent : DiCaprio est-il réellement une star en devenir ou un simple feu de paille ? Stephen Spignesi, historien du cinéma, dira ceci : "Je pense que c'est vraiment un bon. Quand j'ai vu GILBERT GRAPE, ça m'a scié. Je ne pouvais pas croire que c'était un rôle de composition. Dans TITANIC il est également brillant. Je pense que sa carrière sera formidable.". La suite de l'histoire sera compliquée pour l'acteur qui devra faire face à une célébrité écrasante tout en luttant contre ses propres démons. 

L'homme au masque de fer, retour au XVIIème siècle pour DiCaprio
Commenter cet article