Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de ZACK SNYDER'S JUSTICE LEAGUE

Publié le 20 Mars 2021 par Romain Jankowski in critiques

Après le flop de la version de 2017, on a régulièrement parlé de celle écrite par Zack Snyder qui devait être une fresque tragique et épique reliant ainsi la noirceur de BATMAN V SUPERMAN avec JUSTICE LEAGUE, assurant du même coup une belle cohérence au sein d'un univers marqué par des décisions absurdes.

Arrivée comme le messie, cette nouvelle version récolte beaucoup d'éloges disproportionnés qui sont avant tout des commentaires de fans heureux de pouvoir enfin assister à une "vraie" version de JUSTICE LEAGUE. La comparaison avec la version cinéma de Joss Whedon est souvent mise en avant, mais on ne peut pas parler de la qualité d'un film en le mesurant à un autre. Que cette nouvelle mouture soit meilleure que la précédente est une évidence. En remontant le récit sur une durée (très) étalée de quatre heures, le cinéaste donne tout, le meilleur de son travail, mais également le pire. Pas de demi-mesure, pas de nuance.

Noire et tragique, la version 2021 gagne une cohérence évidente par rapport à la précédente. Ainsi, les deux premières heures sont d'une éclatante beauté, détaillant habilement chacun de ses personnages et mettant en place des enjeux intimes profonds. Les antagonistes sont également plus cohérents comme Steppenwolf qui obtient réellement une ligne narrative (assez contenue, certes, mais elle existe). Enfin, les héros offrent plus d'empathie, surtout les deux petits nouveaux, Flash et Cyborg.

Traversé de visions assez dantesques chères à Snyder, le film offre des

plans d'une beauté crépusculaire impressionnante. Découpant chaque mouvement, imposant son aspect apocalyptique présent et à venir, le réalisateur accentue son approche par des traversées lyriques qui tranchent avec ce qu'est devenu le DC UNIVERSE. On comprend pourquoi la WARNER BROS a pris peur devant tant d'ambition : comment une telle oeuvre pourrait accrocher les non-initiés ? On se souvient que BATMAN V SUPERMAN a rebuté de nombreux spectateurs par ses parti-pris. Certes, la version cinéma est plus laborieuse, mais la version finale est un grand morceau de bravoure qui détaille brillamment son récit. JUSTICE LEAGUE se voit véritablement comme une grande fresque remplie du trop-plein qui caractérise Zack Snyder. Un véritable blockbuster d'auteur qui dévie inévitablement, mais qui correspond parfaitement à son auteur. Certains éléments deviennent finalement plus profonds aujourd'hui du fait de l'événement tragique qui a secoué le cinéaste et sa famille. Le décès de sa fille exacerbe ce sentiment de peine qui traverse l'ensemble du récit et certaines scènes ont alors un impact différent. 

Malgré tout, cette nouvelle version reste bien imparfaite. Difficile de resserrer le montage quand on fait une version rallongée, créée pour contenter la frustration de nombreux spectateurs. Quatre heures, c'est tout de même long, et la deuxième partie traîne en longueur d'autant que les scènes d'action restent toujours aussi discutables. Grande faiblesse du DC UNIVERSE (que ce soit dans BATMAN V SUPERMAN ou WONDER WOMAN), les climax usent abusivement des effets visuels et deviennent réellement imbuvables. C'est une nouvelle fois le cas ici. Même constat pour les allergiques aux ralentis. Comme il en a l'habitude, Snyder les enchaîne jusqu'à l'écœurement, ce qui nuit parfois au plaisir que l'on prend devant certaines séquences. Autre fait, et même si le travail du réalisateur est exemplaire, l'histoire reste plutôt décevante. La résurrection de Superman est toujours aussi foutraque tandis que certaines faiblesses ressurgissent. On n'omettra pas de citer l'interprétation très lasse de Ben Affleck qui donne réellement l'impression de s'ennuyer. Un point également sur la bande-originale, l'une des grandes déceptions de cette nouvelle version, qui ne parvient jamais à rendre le souffle que l'on observe à l'image. On retiendra tout de même un thème héroïque qui revient de manière récurrente.

Finalement, le DC UNIVERSE est toujours un beau bazar. Le carton annoncé de cette version va relancer quelque chose, c'est indéniable. Snyder tease beaucoup d'éléments tandis qu'il enchaîne les révélations, nous propulsant déjà dans de futures suites qui ne devraient pas voir le jour. Mais si ça finissait autrement ? Et si la WARNER décidait finalement de revoir ses plans ? Et quid alors de THE BATMAN avec Robert Pattinson et des nombreux autres plans du studio pour ses héros ? Même si la cohérence en prend un coup (c'était déjà un peu le cas), on peut tout de même regarder avec plaisir cette nouvelle version qui lave l'affront de la précédente, tout en contentant les fans avides de connaître le point de vue de Snyder. C'est désormais chose faite. 

 

AVIS GLOBAL : Une version nettement meilleure que la précédente, tragique, grandiose et crépusculaire qui correspond tout à fait à son auteur. Malgré quelques faiblesses et des longueurs, l'ensemble se suit avec un plaisir certain.

NOTE : 14 / 20

 

ZACK SNYDER'S CUT JUSTICE LEAGUE  4h03

Un film réalisé par Zack Snyder

Avec Gal Gadot, Ben Affleck, Jason Momoa, Ezra Miller.

Actuellement disponible en VOD. 

critique de ZACK SNYDER'S JUSTICE LEAGUE
Commenter cet article