Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de UNE ODE AMERICAINE

Publié le 19 Décembre 2020 par Romain Jankowski in critiques

Après avoir repris en catastrophe le spin-off STAR WARS centré sur Han Solo, Ron Howard est parti sur univers plus réaliste, mais non moins difficile. UNE ODE AMERICAINE raconte l'histoire vraie de J.D Vance, un gamin comme tant d'autres dans cette Amérique d'en bas, celle qui se défend avec ses propres armes et qui ne peut espérer mieux que sa situation précaire séculaire. 

On suit donc ce garçon à deux époques différentes, en 2011 quand il se débat avec ses études d'avocat pour trouver un stage d'été, et quelques années auparavant où l'on replonge dans sa jeunesse d'instabilité familiale. Directement, le cinéaste nous fait passer un pacte à l'écran avec ce jeune garçon attachant, mal-aimé par une mère accro à la drogue et qui ressasse sans arrêt ses propres choix de vie. Comment, dans un contexte aussi difficile, pourrait-il devenir autre chose que ces personnes qu'il voit dans les rues dont il emprunte le chemin tous les jours ? 

On avait peur du film larmoyant et excessif qui vise indéniablement l'académie des Oscars. Il y a un peu de ça dans l'interprétation excessivement intense d'Amy Adams qui en rajoute beaucoup, mais qui sait aussi, à l'aide d'un regard, nous émouvoir sur le destin d'une femme à qui la vie n'a pas fait de cadeau. Même son de cloche pour Glenn Close, transformation physique à l'appui. Elle interprète la grand-mère de J.D Vance, celle qui va le prendre sous son aile pour aider le garçon à se sortir du piège social qui s'ouvre devant lui. Hormis ces quelques écueils, UNE ODE AMERICAINE est un vrai beau film, émouvant et salvateur. D'une simplicité désarmante, le récit n'ose aucunement s'aventurer en territoire inconnu. Il raconte l'histoire la plus universelle possible visant l'intimité du spectateur en le questionnant. Le cinéaste tend un miroir flippant à l'Amérique et instaure une forme de vérité inéluctable qui dépasse les frontières : c'est le destin de millions de personnes dont la situation sociale est fixée à son origine familiale. Ron Howard vient peut-être de réaliser son film le plus intime complétant une filmographie qualitative et diversifiée. 

 

AVIS GLOBAL : Touchant une forme de véracité sociale terrassante, UNE ODE AMERICAINE est parfois desservi par quelques excès, mais l'émotion qui en ressort est aussi sincère qu'inquiétante. 

NOTE : 14 / 20

 

UNE ODE AMERICAINE 1h56

Un film réalisé par Ron Howard 

Avec Amy Adams, Glenn Close, Gabriel Basso, Haley Bennett.

Actuellement sur Netflix.

critique de UNE ODE AMERICAINE
Commenter cet article