Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

BLESSURES SECRÈTES, une chronique face au déterminisme

Publié le 23 Mars 2021 par Romain Jankowski in analyses, cycle Leonardo DiCaprio

Le film réalisé par Michael Caton-Jones a aujourd'hui disparu des radars. Une anomalie, ne serait-ce que pour le duo d'acteurs rassemblé : Leonardo DiCaprio et Robert de Niro. Il faut savoir que BLESSURES SECRÈTES est le premier grand rôle de DiCaprio qui enchaînera ensuite avec GILBERT GRAPE. Son aisance impressionne déjà face à l'une des plus grandes vedettes hollywoodiennes en activité. 

Réalisateur de films populaires aux USA, Caton-Jones est assez peu connu de ce côté de l'Atlantique. Son plus gros succès reste LE CHACAL avec Bruce Willis et Richard Gere qui a réuni 1 148 915 spectateurs lors de sa sortie en 1998. Son long-métrage le plus estimé est SHOOTING DOGS sorti en 2005. D'autres se souviennent du cinéaste pour le désastre BASIC INSTINCT 2. Toujours est-il qu'après DOC HOLLYWOOD, comédie anecdotique avec Michael J.Fox, il décide de se tourner vers l'adaptation des mémoires écrites par Tobias Wolff. L'histoire de ce jeune homme luttant contre sa situation dans un environnement problématique séduit fortement le cinéaste qui décide d'en tirer un long-métrage émotionnellement fort. 

BLESSURES SECRÈTES n'échappe pas à la difficulté de laisser s'évaporer des moments charnières, opérant quelques ellipses malvenues. Celles-ci empêchent parfois au récit de correctement s'étirer et brisent une dynamique passionnante. Un défaut qui ne gâche aucunement l'attachement que l'on ressent pour ce gamin perdu au fin fond d'une Amérique qui ne veut pas de lui. Dans cette petite ville, tout le monde sait ce qu'il deviendra, les possibilités d'avenir étant fortement réduites. Le déterminisme s'agrippe et ne lâche pas ces jeunes, obligés de suivre une voie toute tracée. C'est dans sa volonté de ne pas ressembler à ceux qu'il rencontre que Toby se démarque. Possédant de mauvaises fréquentations, il ne parvient pas à tenir les promesses qu'il émet envers sa mère divorcée. Tous les deux, ils changent régulièrement de ville avant qu'elle ne rencontre Dwight Hansen, campé par De Niro. Cet homme, d'abord charmant, se révèle être une personne frustrée par la vie qu'il mène. Cherchant constamment à rabaisser le garçon, il devient de plus en plus violent, que ce soit dans la parole ou les actes. 

La relation de haine qui s'installe entre eux devient le coeur battant du récit. Toby a-t-il besoin d'un père de substitution après que le sien lui ait tourné le

dos ?  Doit-il être élevé dans la violence pour s'affranchir ? On comprend rapidement que Toby est différent et qu'un autre destin l'attend s'il se bat. DiCaprio, déjà saisissant de maturité, étale une palette de jeu bluffante, offrant au garçon une ambivalence intrigante. Face à un Robert de Niro toujours aussi intense, le jeune comédien qu'il était à l'époque démontre un caractère qui sied parfaitement au personnage qu'il incarne. 

Edifiant, BLESSURES SECRÈTES est réellement une énigme puisqu'il reste presque introuvable en vidéo. Le seul moyen de le voir en bonne qualité ? Sur la plateforme AMAZON PRIME VIDEO (disponible ci-dessous). A l'instar de NASHVILLE LADY que l'on évoquait il y a quelques jours dans un article, on aimerait qu'un éditeur vidéo se penche sur ce beau film de Caton-Jones pour en tirer une édition Blu-Ray de qualité.  

Commenter cet article