Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Billie Holiday, Lee Daniels capte les sens d'une icône du jazz

Publié le 1 Juin 2021 par Romain Jankowski in actus

Après PAPERBOY, PRECIOUS et LE MAJORDOME, Lee Daniels revient derrière la caméra avec BILLIE HOLIDAY, l'une des grandes figures du jazz qui cachait, derrière sa voix légendaire, une femme battante dont le combat acharné pour la justice a fait d'elle la cible du plus puissant des pouvoirs. 

En 1939, Billie Holiday est déjà une vedette du jazz new-yorkais quand elle entonne « Strange Fruit », un vibrant réquisitoire contre le racisme qui se démarque de son répertoire habituel. La chanson déchaîne aussitôt la controverse, et le gouvernement lui intime de cesser de la chanter. Billie refuse. Elle devient dès lors une cible à abattre.

Billie Holiday a tout fait pour atténuer ses souffrances et oublier son enfance difficile, ses choix malheureux en matière d’hommes, et la difficulté de vivre en étant une femme de couleur en Amérique. La drogue fut l’une de ses échappatoires. Le gouvernement va retourner cette faiblesse contre elle et utiliser sa dépendance aux stupéfiants pour la faire tomber... Une histoire forte pour Lee Daniels qui y voyait là une occasion de se frotter à des questions d'actualité comme ce combat séculaire de l'homme et ses libertés qui sont régulièrement bafouées. Au casting, on retrouve Andra Day, une chanteuse, qui tient là son premier rôle au cinéma. Elle y est fabuleuse, si bien que les Oscars l'ont nominé à l'oscar de la meilleure actrice cette année (elle a du s'incliner face à Frances McDormand). Trevante Rhodes (MOONLIGHT), Garrett Hedlund (TRON, L'HERITAGE), Leslie Jordan (la série AMERICAN HORROR STORY) et Adriane Lenox (la série MANIFEST) complètent la distribution. 

BILLIE HOLIDAY, UNE AFFAIRE D'ETAT sort ce mercredi 2 juin dans les salles de cinéma. 

Retrouvez la bande-annonce ci-dessous : 

Commenter cet article