Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
cinema fou

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de MULAN

Publié le 6 Décembre 2020 par Romain Jankowski in critiques

Parler du film MULAN, c'est forcément revenir sur les conditions de diffusion choisies par Disney. S'attirant les foudres des exploitants lors de sa déprogrammation des salles, l'adaptation live du chef-d'oeuvre animé atterrit donc sur la plateforme Disney+ sans véritable vague. Et on sait désormais pourquoi...

Peut-être même qu'à l'instar de ARTEMIS FOWL en juin dernier, la firme aux grandes oreilles avait compris que le long-métrage réalisé par Niki Caro n'atteindrait pas ses objectifs au box-office. Malgré les incroyables scores des adaptations en prises de vues réelles (ALADDIN a récolté 1,050 milliard, LE ROI LION 1,6 milliard, LE LIVRE DE LA JUNGLE plus de 900 millions,...) et la popularité du dessin animé originel, ce MULAN 2020 avait beaucoup de chances de ne pas être un énorme succès. En annonçant les nombreuses différences avec l'animé, la production avait déjà perdu une partie d'un public qui ne recherche en aucun cas la nouveauté mais plutôt un retour dans une pleine nostalgie. On salue l'effort des producteurs pour offrir une aventure différente même si celle-ci n'est en aucun cas un véritable parti-pris artistique, mais plutôt le résultat d'un problème de droits.

Malheureusement, malgré les sublimes décors, MULAN peine à s'imposer. En sacrifiant la plupart de ses séquences au tout CGI, celles-ci deviennent vite anecdotiques. Aucun souffle n'en ressort, aucune véritable émotion ne se créé. La faute à un scénario qui enchaîne les passages convenus en restant distant de ses personnages. Pourquoi ne s'attache-t-on pas à l'héroïne principale ? Bien sûr, le jeu assez fade de Liu Yifei n'aide pas, mais l'écriture du personnage lui-même laisse à désirer. En tentant de lui rendre une certaine grandeur, son combat devient presque pénible à voir puisque la cinéaste la filme avec une distance gênante. C'est pire quand elle fait la rencontre avec la sorcière Xiannang qui lui explique ce qu'elle a subi dans sa jeunesse. Une autre protagoniste qui aurait pu être attractive, mais qui ne transmet aucune forme d'empathie à l'instar de tous les autres personnages secondaires, si attachants dans la version animée, et qui sont juste des faire-valoir sans intérêt ici.

La légende de Mulan s'enrichit tout de même et apporte un peu de pertinence à son histoire générale (Les Rourans sont de véritables ennemis historiques de l'Empire et ont réellement été en guerre contre la dynastie Wei du Nord) tandis que l'antagoniste principal se révèle être assez profond, hanté par un passé qui le consume. Il est incarné par un impressionnant Jason Scott Lee. D'ailleurs, le casting en impose avec les prestations concernées de Donnie Yen, Jet Li et Yoson An qui incarne le seul guerrier assez intéressant du film. 

Le principal problème de cette adaptation est bien son récit qui ne parvient jamais à nous plonger au coeur de la lutte qui anime les personnages. Visuellement, on regrette clairement les effets mis en place et ces ralentis d'une paresse affligeante qui cassent régulièrement le rythme des séquences d'action. Que la Chine n'ait pas été conquise par le film à sa sortie n'a rien de surprenant : leurs productions locales font bien mieux et parfois avec moins d'argent ! 

 

AVIS GLOBAL : Cette nouvelle version de MULAN est une déception qui peine à captiver malgré les moyens mis en place. Certains se contenteront de quelques séquences spectaculaires (quand elles ne sont pas gâchées par une réalisation brouillonne), mais on était en droit d'attendre beaucoup mieux...

NOTE : 09 /20

 

MULAN  1h55

Un film réalisé par Niki Caro

Avec Liu Yifei, Donnie Yen, Jet Li, Yoson An.

Actuellement disponible sur Disney +

critique de MULAN
Commenter cet article