Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de HAPPY BIRTHDEAD

Publié le 22 Novembre 2017 par Romain Jankowski in critiques

Tree est bien malmenée : la voilà qu'elle doit revivre sans cesse la même journée où elle meurt assassinée par un étrange inconnu masqué. Mais tout s'arrêtera quand elle découvrira son identité ! Cette production signé Jason Blum nous refait le coup du JOUR SANS FIN avec son concept du jour qui recommence encore et encore. 

C'est aujourd'hui un peu éculé et, à moins d'en jouer parfaitement comme Doug Liman avec EDGE OF TOMORROW, difficile de renouveler cette réinitialisation constante. En choisissant une protagoniste insupportable, le réalisateur Christopher Landon (PARANORMAL ACTIVITY 3 et 4) aurait pu déjà amorcer un semblant de nouveauté. Un virage qui ne prend pas puisque ce parti pris ne dépasse pas la simple ligne du synopsis. Tree est victime de tout, mais coupable de rien malgré ses vacheries. Alors, allons-y pour des tueries à répétition, parfois comiques quand elles osent le burlesque (le tueur est d'une gaucherie sans nom et c'est plutôt amusant), souvent ratées quand on part dans l'horreur (inexistante avec ses effets trop appuyés). 

Incohérent du début à la fin (la petite citation finale était parfaitement évitable), largement prévisible (pas plus de dix minutes pour connaître le tueur), il ne faut pas chercher trop loin et apprécier ce HAPPY BIRTHDEAD (quelle traduction ridicule !) pour ce qu'il est, c'est à dire un divertissement un peu bas de gamme, mais qui fera facilement votre samedi soir avec une bande d'amis. Au moins, dans la paysage horrifique actuel, ça change d'un énième film de possession...

 

AVIS GLOBAL : Ce n'est pas très fin ni très réussi, mais cette nouvelle production Blumhouse a le mérite d'être assez récréative malgré sa prévisibilité et son manque de rigueur dans l'écriture. 

NOTE : 09 / 20

 

HAPPY BIRTHDEAD   1h37

Un film réalisé par Christopher Landon

Avec Jessica Rothe, Isarel Broussard, Rudy Modine, Charles Aitken.  

critique de HAPPY BIRTHDEAD
Commenter cet article