Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LUPIN, QUE VAUT LA SERIE QUI CARTONNE SUR NETFLIX ?

Publié le 25 Janvier 2021 par Romain Jankowski in séries télé

Au-delà de toutes considérations politiques qui pullulent partout et n'importe comment sur le web, LUPIN est d'abord une création de George McKay, un scénariste ayant officié sur des séries comme KILLING EVE, JOURNAL D'UNE ADO HORS NORMES et CRIMINAL (déjà sur Netflix). Son désir est de renouveler le mythe crée par Maurice LeBlanc il y a déjà plus d'un siècle en l'intégrant bien dans notre époque sous une forme d'hommage aux écrits originaux. 

Série lancée sur un format de cinq épisodes, difficile dans ces conditions de créer un véritable échange avec le spectateur qui se retrouve donc plongé dès le départ dans les grandes manigances d'Hassan, un fan invétéré d'Arsène Lupin. Une histoire de collier, un vol organisé, une pirouette scénaristique, voici un premier épisode efficace à défaut d'être d'une crédibilité à toute épreuve. On retrouve bien le savoir-faire du réalisateur Louis Letterier qui avait plutôt réussi son coup avec l'étonnant INSAISISSABLES en 2013. C'est soigné, c'est rythmé et c'est divertissant. Même constat pour le deuxième épisode, tandis que les flash-back nous renseignent sur les personnages et leurs traumas. 

Il faudra ensuite attendre le dernier épisode pour que le plaisir se renouvelle, les segments trois et quatre devenant d'interminables séquences dialoguées tentant d'étoffer une intrigue qui tourne rapidement en rond. Un méchant businessman, un complot, des faux-semblants, tout est téléphoné. Certes, on s'adresse à un public qui cherche avant tout à se distraire et, sur ce point, LUPIN ne démérite pas. En témoigne le solide montage du dernier volet qui se déroule principalement dans un train. 

Loin d'être une catastrophe, mais tout de même pétrie de défauts dont des incohérences pas toujours faciles à accepter. On ne les citera pas toutes ici, mais disons que le policier fan d'Arsène Lupin (heureux hasard) et le cambriolage au Louvre (totalement invraisemblable dans sa construction) représentent de bons exemples. Si LUPIN cartonne autant, c'est par sa faculté à s'adresser à tous les publics, y compris les fans des bouquins de Maurice LeBlanc ! Effectivement, ces derniers veulent savoir comment ses histoires sont intégrées dans une telle modernisation. Les novices vont, en revanche, découvrir un grand univers très pertinent (pour le plus grand bonheur des libraires qui voient les ventes da la saga ARSENE LUPIN décoller !). 

Enfin, il y a le casting. Si Omar Sy ne démérite pas, les commentaires à son égard seront sempiternels et redondants. Sa prestation reste très correcte et son aura aux USA se confirme de plus en plus (la série fait un tabac là-bas). En revanche, on émettra quelques réserves sur le reste de la distribution pas toujours crédible...

LUPIN devrait donc une seconde partie voire une troisième. Le succès est tel que Netflix a probablement trouvé un nouveau programme phare capable de ramener de nombreux abonnés. 

LUPIN, QUE VAUT LA SERIE QUI CARTONNE SUR NETFLIX ?
Commenter cet article