Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de CLOUDS

Publié le 19 Octobre 2020 par Romain Jankowski in critiques

Voici bien une première production originale Disney+ qui tranche avec le reste du catalogue. Poignante, vraie, sincère, CLOUDS est une oeuvre d'une simplicité désarmante, oscillant entre le drame et la chronique d'une adolescence brisée par la maladie. Un moment fort à la conscience éveillée.

D'ailleurs, le film mis en scène par Justin Baldoni (qui avait déjà frappé juste avec A DEUX METRES DE TOI) ne se complaît pas dans l'étalage binaire de la situation. Dès l'introduction, on suit Zach Sobiech (le très convaincant Fin Argus dans son premier grand rôle) entrer dans les coulisses d'un spectacle scolaire. L'essentiel est déjà là, l'adolescent étant partagé entre sa meilleure amie, son âme soeur et la musique. Une belle note d'intention qui tient sur la longueur et permet à CLOUDS de toucher le spectateur sans rajouter de mièvrerie malvenue. Zach est un jeune homme partagé entre la vie et la mort, entre le désir de profiter de chaque seconde et la peur de disparaître. L'incompréhension et le mal-être ressortent, lui qui se voyait déjà pousser les portes de l'avenir avec enthousiasme (les passages où il s'imagine une vie qui n'arrivera jamais sont poignants). 

Le script tente de se concentrer sur l'amour qui unit tous les protagonistes, jetant un voile pudique sur les graves crises de santé qui ont traversé l'existence de Zach durant ses derniers mois. Un très bon point puisque ce parti pris adhère à la vision de Baldoni et à cette idée que l'amour, trop souvent oublié dans un système capitaliste omniprésent, est la seule véritable raison d'être. Certes, le propos n'est pas nouveau, et il semblera même un poil naïf pour les plus cyniques, mais CLOUDS rend un hommage vibrant à Sobiech et à la musique, les séquences chantées étant de véritables concentrées d'émotion pure. Ou quand le cinéma s'épure pour laisser parler le coeur plutôt que la tête...

 

AVIS GLOBAL : Poignant, mais optimiste, CLOUDS est un hommage vibrant au jeune Zach Sobiech, subtilement interprété par Fin Argus, et laisse place à une vive émotion qui vous reste en tête bien après la fin du film...

NOTE : 15 / 20

 

CLOUDS  2h02

Un film réalisé par Justin Baldoni

Avec Fin Argus, Sabrina Carpenter, Madison Iseman, Neve Campbell.

critique de CLOUDS
Commenter cet article