Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

A COUTEAUX TIRES, LE WHODUNIT VU PAR RIAN JOHNSON

Publié le 10 Octobre 2020 par Romain Jankowski in analyses

Après LOOPER et la déferlante STAR WARS LES DERNIERS JEDI, le génial Rian Johnson est revenu en 2019 avec A COUTEAUX TIRES, un cluedo géant où le cinéaste ressuscite les grandes heures du polar à la Agatha Christie tout en y mettant sa propre personnalité. Décidément, il est bien l'un des réalisateurs les plus insaisissables de son temps.

Tout est parfaitement en place pour trouver un coupable : le riche patriarche d'une famille avide décède la nuit suivant sa fête d'anniversaire. Il n'en faut pas plus pour questionner la police et notamment un détective privé du nom de Benoît Blanc (Daniel Craig) qui a reçu une importante somme d'argent anonyme pour s'occuper de l'affaire... En dire plus vous déflorerez une intrigue rondement menée qui surprend en plein milieu par un rebondissement assez inattendu (d'autant plus dans ce genre de film où toutes les révélations n'arrivent qu'à la fin). Par d'habiles procédés scénaristiques, Johnson réalise un tour de force en montrant à l'écran le point de vue de chacun tout en déstabilisant le spectateur par sa faculté à jouer avec les codes. On sait d'emblée que cette enquête ne sera pas comme toutes les autres. 

Avec sa galerie de personnages étincelante, A COUTEAUX TIRES tient facilement sa durée (2h11) et transcende son statut de whodunnit avec un propos politique fort ainsi que des résonances sociales indéniablement pertinentes. Quelques plans sont mémorables (dont le dernier) tandis que le cinéaste parvient, par petites touches, à distiller un peu d'humour macabre dans cet univers presque intemporel, si ce n'est la présence des nouveaux outils technologiques qui rappellent que le film se déroule à notre époque. Puis, bien sûr, le casting y est formidable : Daniel Craig est irrésistible en détective sûr de lui au regard perçant et aux mots savamment choisis (son entrée en matière est géniale), Jamie Lee Curtis assure dans le rôle de la fille hautaine, Michael Shannon est un peu en retrait mais reste inquiétant en fils un peu malmené tandis que Chris Evans compose un personnage difficile avec une assurance bluffante. Sans oublier la jeune Ana de Armas (qui retrouvera d'ailleurs Daniel Craig dans le prochain JAMES BOND), parfaite dans la peau de l'aide-soignante incapable de mentir. 

Le travail de Rian Johnson aura été récompensé au box-office, les spectateurs lui réservant un bel accueil : 306,8 millions de dollars de recettes mondiales (dont 165,3 millions aux USA) pour 40 millions de budget. Une suite est désormais en cours d'écriture. On a hâte de retrouver Benoît Blanc !

A COUTEAUX TIRES, LE WHODUNIT VU PAR RIAN JOHNSON
Commenter cet article