Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de MON COUSIN

Publié le 22 Septembre 2020 par Romain Jankowski in critiques

Réalisé par Jan Kounen, à qui l'on doit 99 FRANCS et BLUEBERRY, MON COUSIN est un film porté par ses comédiens et son énergie, traversé par une imagerie originale. 

PDG d'un groupe familial, Pierre (Vincent Lindon) va signer une grande affaire, mais doit, avant tout, régler un souci : faire plier son cousin, Adrien (François Damiens) pour qu'il renonce aux 50 % dont il est le détenteur. Mais, évidemment, tout ne va pas se dérouler comme prévu... Privilégiant la part intime aux gags successifs, MON COUSIN surprend par son habileté à dresser de solides portraits de ses personnages. Bien aidés, il est vrai, par des acteurs géniaux, à commencer par son duo vedette. Vincent Lindon est le contrepoint parfait de François Damiens, La glace et le feu, l'homme taciturne et celui plus aimable. Touchés par des fêlures intimes qui remontent à leur enfance, les deux cousins forment la paire et excellent dans quelques séquences assez drôles qui sont l'occasion, pour le réalisateur, d'expérimenter quelques trouvailles visuelles bien fichues, à l'instar de ces moments plus touchants où le cinéaste image les failles de ses personnages. 

Certes, MON COUSIN n'est pas d'une originalité frappante, son récit restant cousu de fil blanc. On peut cependant être convenu, mais efficace et c'est bien la principale qualité d'un film qui aborde le thème de la famille avec bienveillance tout en offrant aux spectateurs un divertissement de bonne facture.

 

AVIS GLOBAL : Porté par un duo de comédiens au top de leur forme, MON COUSIN oscille entre comédie et drame, osant quelques fulgurances visuelles bienvenues, ces dernières rattrapant un récit très prévisible...

NOTE : 13 / 20

 

MON COUSIN  1h44

Un film réalisé par Jan Kounen

Avec Vincent Lindon, François Damiens, Pascale Arbillot, Alex Poisson.

Sortie en salles prévue pour le 30 septembre.

critique de MON COUSIN
Commenter cet article