Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de TENET

Publié le 30 Août 2020 par Romain Jankowski in critiques

Le nouveau film de Christopher Nolan déchaîne les passions et il est facile de comprendre pourquoi. Les spectateurs apprécieront différemment cet incroyable spectacle complètement dingue qui risque bien de fortement diviser. Critique garantie sans spoilers. 

TENET, palindrome qui reflète exactement le concept du film. Inversion temporelle, modification de l'entropie, point de gravité entre le passé et le futur. Le cinéaste exprime tous les concepts possibles sur la temporalité pour réaliser, dans le fond, un film d'espionnage fonctionnant par étapes, avançant ses pions au gré des missions imposées au Protagoniste (John David Washington). Après la tonitruante séquence d'introduction, on part pour deux heures affolantes d'inventivité, mais aussi d'abstraction. On ne peut décemment pas tout comprendre à la première vision (en tout cas, l'ensemble des enjeux), mais il ne faut pas, pour autant, prendre peur devant le colossal récit concocté par Nolan. Il faudra combler les "trous" du scénario par sa propre réflexion et, en cela, TENET fait tâche au sein d'un milieu hollywoodien qui désire, au contraire, rendre l'expérience immédiate et jouissive. On peut ici ressortir frustré de l'expérience, mais il faut reconnaître que les enjeux débordent au-delà des 150 minutes de bobine.

Par son imposante mise en scène (Nolan a grimpé d'un cran en terme d'élégance), TENET regorge de détails, ce qui en devient également sa propre limite. Alors que les concepts de INCEPTION et INTERSTELLAR semblaient limpides, celui de TENET a besoin d'une accumulation excessive de dialogues explicatifs pour parvenir à être compréhensible. Ca entache parfois le rythme global, mais la richesse du contenu est indiscutablement exceptionnel. Le dénouement, qui donne une autre vision de l'histoire, peut-être plus émotionnelle (clairement le défaut du film, la froideur de l'ensemble impactant la psychologie des personnages), inverse une nouvelle fois le point de vue que l'on peut avoir sur le récit dans sa globalité. Puisque le sens du spectacle de Nolan n'a aucune limite, le palindrome renvoie finalement à la lecture temporelle du métrage : de la fin au début ou du début à la fin. Ou quand le projet qu'était MEMENTO est transposé à une plus grande échelle.

 

AVIS GLOBAL : Film ambitieux, concept dingue, le nouveau métrage de Nolan est assurément un grand spectacle qui doit se regarder avec une grande assiduité. C'est sa qualité, mais aussi parfois sa principale limite, tandis que le dénouement nous offre une nouvelle vision sur l'histoire que l'on vient de visionner.

NOTE : 17 / 20

Actuellement au cinéma.

 

Un film réalisé par Christopher Nolan  

 2h30

Avec John David Washington, Robert Pattinson, Kenneth Branagh, Elizabeth Debicki.

critique de TENET
Commenter cet article