Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de DIVORCE CLUB

Publié le 5 Août 2020 par Romain Jankowski in critiques

Michael Youn a eu son heure de gloire, indiscutablement. Ses délires régressifs au Morning Live et ses aspirations américaines de personnages transgressifs fictifs (comme Fatal Bazooka) ont bien vécu. La transition des années 2010 fut plus difficile, même si sa carrière de réalisateur reste honnête entre son délire purement méta FATAL et son dynamique VIVE LA FRANCE. Un certain espoir nous gagne pour son DIVORCE CLUB, cette touche d'humour un peu percutante, qui nous réserve des rires durant cette période peu souriante.

Porté par un Arnaud Ducret des grands soirs, le film ne donne pas autant de plaisir qu'il le devrait. Désirant se placer dans un croisement entre VERY BAD TRIP et le délirant PROJET X, Michael Youn se freine pour raconter des histoires de coeur souffrant d'une certaine rigueur d'écriture. En revanche, toujours guidé par ses aînés américains, il se déchaîne dans le délire fêtard subversif, à base de partouzes et autres prise de stupéfiants en tous genres. La séquence d'aller-retour de Ben (Arnaud Ducret) représente l'esprit même du film (et s'avère franchement hilarante). 

Young s'amuse, ses acteurs aussi (François Xavier Demaison est parfaitement à sa place, Audrey Fleurot s'éclate en divorcée obsédée, Youssef Hajdi s'éclate avec son accent bien prononcé) et il faut bien avouer que DIVORCE CLUB est aussi divertissant que bien réalisé (c'est aussi la qualité de Youn qui s'est toujours démarqué avec ses films en évitant la platitude de mise en scène des comédies habituelles) malgré quelques lourdeurs. 

 

AVIS GLOBAL : Michael Youn ne prend aucun risque dans cette comédie délirante qui s'inspire grandement de ses consoeurs américaines. Dopé par l'énergie de ses interprètes, DIVORCE CLUB souffre néanmoins d'un manque de rigueur dans l'écriture.

NOTE : 12 / 20

 

DIVORCE CLUB  1h48

Un film réalisé par Michaël Youn

Avec Arnaud Ducret, François-Xavier Demaison, Audrey Fleurot, Youssef Hajdi.

critique de DIVORCE CLUB
Commenter cet article