Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

2020, UNE ANNEE NOIRE EN VUE POUR LE CINEMA ?

Publié le 18 Mars 2020 par Romain Jankowski in dossiers

Les prévisions ne sont pas franchement optimistes. D'abord, et c'est la caractéristique la plus importante, côté sociétal. L'aspect culturel en découle ensuite puisque les salles de cinéma sont fermées, comme les théâtres ou encore les opéras. 

Et d'après le média Collider, le futur ne tend pas vers l'optimisme. Bien sûr, cela dépendra de plusieurs facteurs et notamment de l'évolution de la maladie, mais il semblerait que les grands studios hollywoodiens ne sortent aucun film jusqu'au mois d'août !

Cela peut sembler étrange aux yeux des spectateurs, mais la diffusion d'un film en salle comprend beaucoup paramètres qu'il faut prendre en compte. Certains prient Disney de sortir BLACK WIDOW sur leur plateforme de streaming, mais cela semble bien impossible notamment en termes de merchandising. Le film doit s'étendre bien au-delà des salles (parcs d'attractions, jouets, objets de collection) et maximiser ses gains à l'international (occuper un marché, et physique et digital), une stratégie devenue difficile par l'étendue du virus. La sortie d'un blockbuster se prépare bien en avance pour faire saliver le public et créer une attente. Comment faire dans un tel contexte ?  

Les sorties en VOD sont une option, mais pour des films moins importants médiatiquement (et financièrement). Ainsi, UNIVERSAL se pose la question de sortir LES TROLLS 2 directement en digital (il devait apparaître dans les salles le 1er avril). Tous les studios vont tenter d'offrir du contenu aux spectateurs, notamment des films d'auteurs. Impossible, en revanche, de diffuser WONDER WOMAN, TOP GUN ou TENET sur ce support. D'ailleurs, Christopher Nolan refusera catégoriquement que son prochain film soit apprécié autrement que sur grand écran ! Ce qui nous laisse un calendrier complètement bouleversé et pas que pour 2020 : de nombreux films datés en 2021 ont vu leur tournage stoppé (voir la liste ici) et il faudra bien placer les blockbusters de cette année quelque part (et tous les autres films d'ailleurs). 

Enfin, il reste le comportement du public. La population va-t-elle réellement reprendre ses habitudes après une longue période de pandémie ? Impossible de le savoir (d'autant que l'économie devrait vaciller) et, sans certitude, les producteurs ne vont pas griller leur joker. Reste les exploitants qui vont être les premiers à subir ce revers et pour qui le chiffre d'affaire sera très certainement catastrophique...

2020, UNE ANNEE NOIRE EN VUE POUR LE CINEMA ?
Commenter cet article