Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LE PRINCE OUBLIÉ

Publié le 15 Février 2020 par Romain Jankowski in critiques

Michel Hazanavicius est un réalisateur qui compte en France, indiscutablement. Malheureusement pour lui, depuis THE ARTIST (3 064 827 entrées, cinq oscars), ses films ne font plus recette : THE SEARCH a été un incroyable four (20 millions d'euros de budget pour... 69 936 entrées !) et LE REDOUTABLE n'a pas fait beaucoup mieux (11 millions d'euros de budget pour 135 394 entrées). Pour (tenter) de retrouver un peu de superbe au box-office, il s'est alors penché sur un scénario plus familial avec un casting populaire tout en mélangeant la comédie et un aspect plus dramatique. 

En piochant des idées un peu partout (comme des énormes références à VICE VERSA), Hazanavicius décide de mettre une touche de spectaculaire dans ce simple récit d'un père qui constate que sa fille grandit et qu'elle n'a plus les mêmes envies qu'autrefois. Un postulat simple, mais qui fonctionne plutôt bien par intermittence grâce à un Omar Sy en très grande forme et une relation particulièrement bien amenée entre un père et sa fille. On regrette néanmoins la surdose de mièvrerie qui contamine l'écran au fil des minutes jusqu'à en devenir insupportable par moment. Par exemple, le personnage incarné par Berenice Bejo n'est pas finement écrit, d'autant que l'actrice est en surchauffe de niaiserie peu aidée par la psychologie limitée de son personnage. Mais qu'importe, on a déjà vu des films aux (très) grosses ficelles se transformer en de sympathiques divertissements.

LE PRINCE OUBLIÉ n'est donc pas une catastrophe industrielle. Quelques scènes sont même bien fournies (avec de belles idées comme ce monde des oubliés), mais l'ensemble se révèle néanmoins plombé par trop de problèmes de rythme et s'avère décevant dans sa partie fantastique. C'est une vraie bonne idée de transformer les aventures imaginaires en un plateau de cinéma, mais la direction artistique est un peu ratée. Le design est plutôt cohérent (les formes sont simples et basiques, comme celles imaginées par un esprit racontant une histoire), mais reste visuellement assez hideux, composé de couleurs flashy et d'effets spéciaux ratés. Il y a une certaine ambition, mais la réalisation souffre d'un manque d'ingéniosité flagrant (et qui étonne venant de Michel Hazanavicius). Sitôt vu, sitôt oublié, c'est probablement l'un des moins bons films de son auteur.

 

AVIS GLOBAL : Un film fantastique décevant qui souffre d'un scénario au traitement trop simpliste et d'effets visuels ratés qui plombent littéralement toute ambition. Omar Sy s'en tire néanmoins très bien dans le rôle du père tandis que certaines séquences s'avèrent assez réussies.

NOTE : 10 / 20

 

LE PRINCE OUBLIÉ

1h41

Un film réalisé par Michel Hazanivicius

Avec Omar Sy, François Damiens, Berenice Bejo, Sarah Gaye.

 

critique de LE PRINCE OUBLIÉ
Commenter cet article