Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de SCANDALE

Publié le 28 Janvier 2020 par Romain Jankowski in critiques

Réalisateur de comédies (AUSTIN POWERS, MON BEAU-PERE ET MOI), Jay Roach s'est, depuis quelques années, orienté vers l'Histoire avec des films aussi différents que réussis (DALTON TRUMBO, ALL THE WAY). Cette fois, il revient sur l'un des plus grands scandales de ces dernières années, celui qui a secoué la chaîne Fox en 2016. Roger Ailes, fondateur de Fox News, a été attaqué en justice par de nombreuses journalistes qui l'ont accusé d'harcèlement sexuel. SCANDALE retrace cette histoire en utilisant une mécanique assez originale, le scénario passant d'une journaliste à l'autre à l'aide d'un rythme dynamique qui brise régulièrement le quatrième mur. 

Malgré quelques artifices, Jay Roach concentre l'énergie de sa mise en scène sur ses trois actrices, toutes excellentes. Charlize Theron en impose dans le rôle de la controversée Megan Kelly, Nicole Kidman est toute en subtilité tandis que Margot Robbie impressionne en jeune femme ambitieuse qui a même le droit à la scène la plus forte du film (une perversion en direct que l'actrice joue dans un mélange de honte, de tristesse et de peur avec une saisissante maîtrise). SCANDALE tient moins sa réussite de son emballage (la caméra s'oblige à ce côté "reportage" un peu agaçant, peu de travail sur la direction artistique très froide) que de son contenu. C'est le premier film le plus important sur la dénonciation de ces agressions qui polluent le milieu professionnel depuis des décennies. Il interroge : ces femmes ont-elles fait une erreur en ne parlant pas de ce harcèlement dès le début ? Et puis, auraient-elles été entendues ? La force du message, c'est savoir être ensemble, avoir le courage de dénoncer ces odieux actes dans un esprit collectif qui permet de faire tomber un édifice difficile à détruire (la fin du film le montre bien). 

Les passerelles entre les générations s'impose également dans de subtils plans qui confrontent une mère et sa fille. Le devoir de protection est essentiel et passe par l'élévation de ces femmes qui n'ont pas à user de leurs charmes pour postuler aux mêmes postes que les hommes. Le film montre aussi que chaque personne a le choix, mais faut-il alors renoncer à sa carrière (pour laquelle on a une vraie chance) à cause de ces abus et se limiter alors à une vie qu'on n'a pas choisie ? Riche de toutes ces idées, et porté par un casting exceptionnel (il faut aussi saluer la performance de John Lithgow dans la peau du patron Roger Ailes), SCANDALE vaut le déplacement. 

 

AVIS GLOBAL : Un film fort qui suit le combat de ces femmes contre une corporation inébranlable. Jay Roach soigne son propos et donne à ses trois actrices l'occasion d'exprimer pleinement leurs talents. 

NOTE : 14 / 20

 

SCANDALE  1h54

Un film réalisé par Jay Roach

Avec Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie, John Lithgow.

 

critique de SCANDALE
Commenter cet article