Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

BILAN 2019 - LE TOP 15 DU REDACTEUR : N°1O LES MISERABLES

Publié le 6 Janvier 2020 par Romain Jankowski in les tops

Dans ce classement des meilleurs films de 2019, j'ai essayé de faire quelque chose d'un peu original : au lieu de mettre une liste classique, je vais mettre en avant 3 raisons pour lesquelles j'ai aimé tel film. Un aspect ludique pour également vous permettre de commenter chaque long-métrage et savoir si vous aussi vous l'auriez mis dans vos films préférés ou pas ! 

 

LES 3 RAISONS D'AIMER LES MISERABLES 

 

1 - UN IMPACT IMMEDIAT

Grâce à la mise en scène percutante de Ladj Ly, le film est d'une force sans pareille, aussi pertinent que troublant de réalisme. On n'en ressort pas indemne

à la sortie de la salle, d'autant que la séquence finale choque autant qu'elle effraie.

 

2 - UNE TENSION DE TOUS LES INSTANTS

Chaque scène regorge de tension si bien qu'on ressent puissamment cette sensation d'urgence, cette impression que tout peut basculer d'un moment à l'autre par le biais d'une phrase ou d'un regard. Ladj Ly nous plonge dans un monde avec ses propres règles en ne choisissant aucun camp (ni celui de la cité, ni celui de la police). 

 

3 - UN FILM ESSENTIEL

C'est probablement tout ce qui fait la grandeur de ce film : son indéniable importance, l'ouverture de dialogue qui peut en découler, ce reflet d'une certaine réalité dont chacun à sa vision. LES MISERABLES c'est ça, pas une fausse embellie, mais une vision juste de la situation et d'un éventuel avenir sombre qui menace. 

 

LES MISERABLES  1h42

Un film réalisé par Ladj Ly

Synopsis :  Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux "Bacqueux" d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes...

Commenter cet article