Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

BILAN 2019 - LE TOP 15 DU REDACTEUR : N°15 YESTERDAY

Publié le 2 Janvier 2020 par Romain Jankowski in les tops

Dans ce classement des meilleurs films de 2019, j'ai essayé de faire quelque chose d'un peu original : au lieu de mettre une liste classique, je vais mettre en avant 5 raisons pour lesquelles j'ai aimé tel film. Un aspect ludique pour également vous permettre de commenter chaque long-métrage et savoir si vous aussi vous l'auriez mis dans vos films préférés ou pas ! 

 

LES 3 RAISONS D'AIMER YESTERDAY :

1 - LA BO EST TOP 

Retravailler la musique des Beatles n'est pas une mince affaire, mais grâce au talent du compositeur Daniel Pemberton, c'est une franche réussite. Enthousiasmante, elle participe grandement au bonheur que l'on

prend devant ce feel-good movie.

 

2 - UN VRAI FEEL-GOOD MOVIE

Dans un été dominé par les grosses machines hollywoodiennes, YESTERDAY fut un véritable vent d'air frais. Simple, touchant, drôle, émouvant, Danny Boyle dynamite son film avec un rythme soutenu qui culmine lors d'un concert impressionnant à Gorleston.

 

3- UN CASTING ETONNANT

La vraie révélation du film est bien évidemment l'interprète principal, Himesh Patel, impressionnant de naturel et très subtil dans son jeu. Il est bien accompagné par Lily James et Ed Sheeran, parfait dans propre rôle. Une mention spéciale à Kate McKinnon, excellente en productrice arrogante et vaniteuse. 

 

YESTERDAY  1h55

Un film de Danny Boyle

Synopsis :   Hier tout le monde connaissait les Beatles, mais aujourd’hui seul Jack se souvient de leurs chansons. Il est sur le point de devenir extrêmement célèbre.
Jack Malik est un auteur-compositeur interprète en galère, dont les rêves sont en train de sombrer dans la mer qui borde le petit village où il habite en Angleterre, en dépit des encouragements d’Ellie, sa meilleure amie d’enfance qui n’a jamais cessé de croire en lui. Après un accident avec un bus pendant une étrange panne d’électricité, Jack se réveille dans un monde où il découvre que les Beatles n’ont jamais existé… ce qui va le mettre face à un sérieux cas de conscience.

Commenter cet article