Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de GEMINI MAN

Publié le 4 Octobre 2019 par Romain Jankowski in critiques

Ecrire une critique du nouveau film d'Ang Lee est une mission périlleuse : D'un côté, on a un scénario dépassé, banal, prévisible, daté de plusieurs années (le projet fut en gestation pendant longtemps), de l'autre une baffe visuelle grâce à la technologie HFR 3D (rebaptisée 3D+, plus commercialement parlant) en 60 images par seconde qui laisse pantois. 

Certes, des éléments seront à travailler dans les années futures, mais ce nouveau format pourrait bien représenter le véritable avenir du cinéma (et un deuxième souffle salvateur à la 3D). On a vraiment l'impression qu'une fenêtre s'ouvre sur un nouveau monde, la qualité d'image étant si importante que chaque détail saute aux yeux (parfois trop, certains décors semblant faux) jusqu'à une course-poursuite monumentale en motos, le clou du spectacle. Il faut forcément un temps d'adaptation à cette nouvelle technologie mais ce qu'elle permet est immensément riche. Il faudra plus de maîtrise dans son utilisation (l'image est exagérément accélérée sur les combats qui sont, au demeurant, très fluides), mais les promesses sont là. On a l'impression d'être vraiment en face des acteurs voire sur le plateau de tournage (chaque explosion, chaque balle a un éclat particulier). GEMINI MAN va dès lors perdre beaucoup de son intérêt dans un autre format. Et ne parlons même pas de sa sortie en vidéo...

On sent que le film a été conçu par pure expérimentation. La vague histoire de clone (tout droit sortie d'un scénario SF des 90s) demeure assez banale malgré la volonté de donner une âme à Junior (le Will Smith jeune et numérique, pas toujours bien animé) qui se questionne sur le bien-fondé de sa mission. Au-delà de ça, l'intrigue est molle, sans véritable rebondissement. Will Smith fait le job, mais les autres acteurs n'ont pas de personnages intéressants à interpréter. On s'étonne de voir une telle renonciation de la narration chez Ang Lee qui s'est toujours servi de grands récits pour accomplir des exploits techniques (ses récents L'ODYSSE DE PI et le formidable UN JOUR DANS LA VIE DE BILLY LYNN). GEMINI MAN aura au moins le mérite d'offrir un grand pas en avant à la technologie à défaut de véritablement marquer les esprits. Faudra-t-il attendre James Cameron et son AVATAR 2 pour que le HFR 3D connaisse son heure de gloire ?

 

AVIS GLOBAL : Visuellement superbe, GEMINI MAN doit se vivre en HFR 3D (soit en 120 images par seconde, mais dans seulement quelques salles, soit en 60 images par seconde, à l'exploitation plus large). Un grand pas en avant technologique entaché par un film anecdotique. 

NOTE : 12 / 20

 

GEMINI MAN  1h57

Un film réalisé par Ang Lee

Avec Will Smith, Clive Owen, Mary Elizabeth Winstead, Benedict Wong.

critique de GEMINI MAN
Commenter cet article