Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de SPIDER-MAN FAR FROM HOME

Publié le 5 Juillet 2019 par Romain Jankowski in critiques

Un peu plus de deux mois après AVENGERS ENDGAME, voici la conclusion officielle de la phase 3 du MARVEL UNIVERSE. Le retour de l'homme-araignée incarné par Tom Holland se retrouve cette fois confronté à la perte d'un être proche (Tony Stark) et aux responsabilités qu'il n'a pas forcément envie d'endosser à seulement dix-sept ans. 

Démarrant par une séquence décalée et drôle, FAR FROM HOME déclare sa note d'intention : ce nouveau volet sera plus léger que les dernières aventures des Avengers et désire faire souffler son héros en l'emmenant en vacances en Europe. Mais le danger n'est jamais très loin... Jon Watts a pris de l'assurance dans sa mise en scène et reprend les mêmes ingrédients qui ont fait le succès de son prédécesseur. En découle un pur teen movie fidèle à la personnalité d'un Peter Parker très attachant, incarné par un Tom Holland impressionnant. Le jeune acteur trouve un bel équilibre entre la peine que ressent son personnage et cette envie de vivre sa jeunesse entourée de ses amis. 

Dans sa première heure, FAR FROM HOME fait la part belle à ses adolescents tout en entrecoupant son récit de scènes d'action époustouflantes (celle de Venise avec son monstre d'eau est à couper le souffle). Passionnant, le film se transforme ensuite en un classique affrontement entre le bien et le mal. Les sempiternelles motivations de l'antagoniste (toujours contrôler le monde) ne nous touchent plus vraiment et c'est donc le parcours émotionnel du héros qui importe. Peter doit désormais être ce héros que Tony Stark attendait, celui qui peut faire plus qu'être "l'araignée sympa du quartier". A défaut de nous surprendre avec un script finalement convenu, le film de Jon Watts est pertinent quand il parle de ses personnages. On aurait aimé qu'il en soit de même pour Mysterio, un peu sous-exploité, mais le charisme de Jake Gyllenhaal emporte tout. 

Visuellement, ce nouveau SPIDERMAN est l'un des plus impressionnants du MARVEL UNIVERSE. Entre l'attaque de Venise pré-citée, celle du monstre de feu dans une fête foraine ou encore le climax à Londres, le spectacle est au rendez-vous. Surtout, il y a ces séquences dingues des illusions, qui rappellent l'inventivité en la matière des multi-dimensions de DOCTOR STRANGE. 

En résulte un très bon divertissement, une fois de plus. Sur ce point, le MCU déçoit rarement, ne prenant pas forcément de risque avec ses histoires, mais conservant une énergie étonnante après autant de films. Certains reprocheront cette mécanique, mais le plaisir est là et c'est déjà une qualité importante pour un blockbuster. 

 

AVIS GLOBAL : Un blockbuster impressionnant, drôle et parfois touchant, soutenu par une interprétation sans failles de Tom Holland. Un teen movie très plaisant à défaut d'être véritablement surprenant.

NOTE : 14 / 20

 

SPIDER-MAN FAR FROM HOME  2h10

Un film de Jon Watts

Avec Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Samuel L.Jackson, Zendaya.

critique de SPIDER-MAN FAR FROM HOME
Commenter cet article