Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LES BREVES DE GRANDS FILMS : MAFIA BLUES

Publié le 20 Avril 2019 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

Cette rubrique s'intéresse, chaque semaine, à un grand film (et pas toujours les plus connus) en résumant en quelques lignes sa petite histoire. En somme, une brève, un texte court et une information concise !

 

Le pitchSi le psychiatre new-yorkais Sobel ne croit plus guère à l'efficacité de son savoir sur des patients atteints de névroses d'une banalité consternante, il va changer d'avis quand Paul Vitti, connu comme l'un des gangsters les plus puissants

de New York, franchit autoritairement la porte de son cabinet. Le redoutable malfrat souffre d'étranges symptômes : bouffées d'angoisse, blocage, accès de culpabilité, crises de larmes incontrôlées. Il ordonne à un Sobel terrifié de le guérir rapidement car l'élection du nouveau parrain de la côte Est approche.

 

Autour du film : Robert de Niro qui joue avec son image de gangster ? C'est la brillante idée de MAFIA BLUES que Ramis propose à la star. Le film va ouvrir une nouvelle porte dans la carrière de l'acteur qui poursuivra ensuite avec de nombreuses comédies pleines d'autodérision. 

 

La réplique : "Rien que de vous parlez je sens la sève remonter dans mes couilles."

 

Le film : Malgré une mise en scène plutôt plate, MAFIA BLUES est un bijou d'écriture parsemé de joutes verbales remarquablement menées. Puis, il y a évidemment le duo d'acteurs(Robert de Niro - Billy Crystal), au sommet de son art. 

 

EQUIPE TECHNIQUE 

Acteurs : Robert de Niro - Billy Crystal - Lisa Kudrow - Joe Viterelli - Chazz Palminteri

Décors : Wynn Thomas

Photographie : Stuart Dryburgh

Montage : Craig Herring - Christopher Tellefsen

Scénario : Peter Tolan - Harold Ramis - Kenneth Lonergan

Réalisation : Harold Ramis

 

MAFIA BLUES (1999) - 1h43 

Commenter cet article