Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de QU'EST-CE QU'ON A ENCORE FAIT AU BON DIEU ?

Publié le 2 Février 2019 par Romain Jankowski in critiques

Cinq ans après le gros hit QU'EST-CE QU'ON A FAIT AU BON DIEU ? (plus de 12,3 millions d'entrées), une suite était forcément envisageable. Dans un climat social tendu, jouer la carte du politiquement incorrect restait une bonne idée. Encore fallait-il le faire de manière subtile...

Qu'on se le se dise : c'est un plaisir de retrouver toute la famille pour un nouveau tour de piste. Sans être transcendant, le premier volet possédait un capital sympathie indéniable pour une comédie purement dans l'air du temps (et qui aura donc du mal à traverser les époques). Evidemment, ceux qui n'ont pas adhéré au précédent, passez votre chemin. Cependant, malgré des répliques une nouvelle fois cinglante (Chantal Lauby et Christian Clavier sont déchaînés), difficile de reprendre autant de plaisir qu'il y a cinq ans. Comme toute bonne suite, on joue la surenchère à tous les niveaux. Si c'est un blockbuster, on rajoute deux fois plus d'action, si c'est une comédie, on rajoute deux fois plus de vannes. Mais dans celles-ci, il y a forcément la moitié qui ne fonctionne pas. 

Parfois on rit de ces outrances (la scène du dîner où Clavier et Lauby débitent les pires horreurs sur les pays de leurs gendres), souvent on les déplore (les scènes du migrant rappellent les pires moments de l'autre film de Philippe de Chauveron, A BRAS OUVERTS). Sans aucune baisse de rythme, le film ressemble fortement à une succession de saynètes plus ou moins réussies qui en rajoutent souvent des tonnes (des lesbiennes, un migrant, la délocalisation, le racisme, la discrimination, le féminisme) pour finalement aboutir à l'inverse de leurs objectifs : se servir du cliché pour le détourner. Là où le premier le réussissait plutôt bien, le second s'embourbe dans un humour de comptoir brouillon (les clichés sont répétés à l'envi, les statistiques sont débitées à tout-va). Assurément, l'abattage des acteurs reste impressionnant (il faut voir la tête de Pascal Nzonzi qui interprète Charles Koffi quand il voit l'amoureuse de sa fille), mais la recette ne fonctionne plus autant. 

 

AVIS GLOBAL : Grâce à l'énergie de ses acteurs, cette suite reste tout juste agréable, mais pêche par un scénario mal amené qui enchaîne les maladresses. 

NOTE : 10 / 20

 

QU'EST-CE QU'ON A ENCORE FAIT AU BON DIEU ?  1h38

Un film réalisé par Philippe de Chauveron

Avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Pascal Nzonzi. 

critique de QU'EST-CE QU'ON A ENCORE FAIT AU BON DIEU ?
Commenter cet article