Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de SPIDER-MAN, NEW GENERATION

Publié le 16 Décembre 2018 par Romain Jankowski in critiques

Quand le département animation de SONY annonce la production d'un film SPIDER-MAN, le scepticisme est de mise. Déjà bardé de films en prises de vues réelles (qui, depuis la trilogie de Sam Raimi, ne font pas l'unanimité), le plus célèbre héros de Marvel risquait de provoquer une overdose chez les spectateurs. Mais 2018 en a voulu autrement : d'abord, il y a eu l'extraordinaire jeu vidéo sorti sur ps4 où on devenait l'homme-araignée dans une aventure à couper le souffle. Et dernière surprise, il y a ce NEW GENERATION, modernisation drôle, haletante, émouvante, spectaculaire d'un super-héros pas comme les autres. 

En choisissant l'arc Miles Morales, les créateurs apportent déjà un vent de fraîcheur sur le mythe. Ce jeune homme afro-américain, lycéen paumé et serré par son père, est attachant dès ses premières scènes. Dans un style d'animation bluffant qui résonne comme une déclaration d'amour aux comics (avec un rythme saccadé, des défauts d'impressions reconstitués, des onomatopées), NEW GENERATION virevolte dans tous les sens, dynamisé par une BO bondissante. A l'instar de SPIDER-MAN HOMECOMING de MARVEL STUDIOS, le tisseur redevient ce jeune timide qui blague constamment (comme dans les comics) et qui ne peut s'empêcher de provoquer son adversaire lors des affrontements. 

Mais la seconde partie est encore meilleure avec tous ces semblables de

SPIDER-MAN venant d'autres dimensions. Mention spéciale au Peter Parker dépressif et bedonnant avec qui Morales va former une sorte de duo rappelant les buddy movies de la belle époque. Avec sa mine dépressive et sa lassitude prégnante, il est le personnage le plus drôle du film. Les autres ne sont pas en reste (dont un étonnant Spider-Man des années 30 !) et l'inventivité domine chaque séquence notamment lors d'un combat face à Octopus, virtuose morceau de bravoure. 

La fin reste plus classique, mais NEW GENERATION rappelle que l'homme-araignée n'est pas un personnage figé et qu'il peut connaître plusieurs déclinaisons. S'adressant à tous, n'hésitant pas à mettre en scène des visions parfois dures (dont la perte des êtres chers), cette nouvelle variation est une belle réussite. En attendant la suite ? 

 

AVIS GLOBAL : Inventif et palpitant, ce NEW GENERATION est un bel hommage aux comics doublé d'un écrin visuel étonnant. Jonglant entre rires et émotions, le scénario nous offre une belle aventure rehaussée par un personnage principal très attachant. 

NOTE : 15 / 20

 

SPIDER-MAN NEW GENERATION  1h50

Un film réalisé par Bob Persichetti, Peter Ramsey, Rodney Rothman.

critique de SPIDER-MAN, NEW GENERATION
Commenter cet article