Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de BUMBLEBEE

Publié le 27 Décembre 2018 par Romain Jankowski in critiques

Voici donc le premier spin-off de la célèbre saga, celle qui a rapporté 4,3 milliards de dollars en cinq films. Celle qui a couronné Michael Bay en tant que maître de l'action ad nauseum, celle qui a atteint un point de non-retour en terme de destruction massive, celle qui n'a jamais su quoi faire avec ses personnages et son intrigue. Mais TRANSFORMERS reste un vrai plaisir coupable, défiant toutes les lois de la raison, pour offrir un spectacle souvent affolant (et bruyant). 

Mais tout s'essouffle et ce fut le cas de THE LAST KNIGHT, un cinquième volet raté où même Bay ne semblait plus vraiment y croire. Moitié moins de recettes, public mécontent, la saga prenait un sacré coup derrière la tête tandis que le spin-off centré sur l'adorable Bumblebee commençait son tournage sous la direction de Travis Knight (réalisateur de l'exceptionnel KUBO). Une énième origin story qui nous laissait un peu perplexe. Sauf que le cinéaste a apporté sa patte et une vraie passion pour l'univers qu'il met en scène. Cela transpirait dans les bande-annonces et cela se confirme à l'écran : oui, Knight arrive avec un nouveau point de vue, de nouvelles idées, une envie presque instantanée de redessiner les contours d'une saga outrancière. Une douceur étonnante pour un récit qui soigne enfin son personnage principal. 

On suit donc Charlie Watson, jeune ado un peu rebelle, qui désire une voiture

pour son anniversaire. Sauf que sa famille recomposée (son père est décédée) n'est pas vraiment à l'écoute et que la jeune fille n'est pas en phase avec les gens de son âge. Point de départ usuel, mais qui fonctionne de manière très agréable (malgré quelques seconds rôles trop stéréotypés), notamment grâce à l'excellente Hailee Steinfield (TRUE GRIT) qui donne beaucoup de chair à Charlie. C'est vrai, rien n'étonne vraiment dans BUMBLEBEE, on trace un chemin entre toutes les références des 80s (il y a du John Hughes, des musiques FM, un peu de GEANT DE FER, d'E.T, beaucoup d'esprit Amblin), le combat des gentils contre les méchants est classique, mais pourquoi tenter de compliquer inutilement l'intrigue (comme Michael Bay) quand on peut simplifier un concept plutôt primaire ? Travis Knight l'a bien compris et offre une aventure fantastique touchante, mais aussi drôle et rythmée. Là aussi, le montage s'est resserré, ne s'égarant plus dans des tunnels de dialogues alambiqués ou de digressions en tous genres. 

D'une efficacité surprenante, on sort de ce BUMBLEBEE avec un grand sourire, celui qui se rappelle de nos bonheurs d'enfant. Pas de cynisme, pas d'humour qui ridiculise les personnages, Knight prend au sérieux son récit tout en lui insufflant assez d'énergie positive. Bien sûr, certains diront que la saga a perdu son style tape-à-l'oeil et ses séquences d'action tonitruantes, mais ce spin-off a d'autres qualités et ne démérite pas côté effets spéciaux (même si Knight ne possède pas la démesure de Bay). Nous, on est bien tenté de dire que BUMBLEBEE est une belle surprise capable de redonner un second souffle à la saga. 

 

AVIS GLOBAL : Rythmé, touchant, incroyablement prenant et divertissant, BUMBLEBEE est également un bel hommage à la série d'origine. Une agréable surprise !

NOTE : 14 / 20

 

BUMBLEBEE  1h54

Un film réalisé par Travis Knight

Avec Hailee Steinfield, John Cena, Jorge Lendeborg, Jason Drucker.

critique de BUMBLEBEE
Commenter cet article