Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

MILLENIUM 4, LE PARCOURS DU COMBATTANT

Publié le 14 Novembre 2018 par Romain Jankowski in analyses

Nous sommes le jour de sa sortie et aucune vague MILLENIUM n'est à signaler. L'une des héroïnes les plus populaires de la littérature noire moderne donne l'impression de ne plus faire de bruit, à tel point que même les fans ne réclament pas ce quatrième volet. Le problème ne vient pas du film, mais de l'origine même du projet.

LA SORTIE DU LIVRE

Petit coup de rétro : paru en août 2015, CE QUI NE ME TUE PAS est le livre de toutes les polémiques. Alors que la trilogie initiale s'est écoulée à plus de 80 millions d'exemplaires à travers le monde, son auteur, Stieg Larsson, n'aura pas connu le phénomène qu'a engendré ses écrits puisqu'il est décédé en 2004. David Lagercrantz reprend l'histoire en décembre 2013. Ce journaliste suédois (notamment connu pour son livre sur le footballeur Zlatan Ibrahimovic) est engagé par la maison d'édition Norstedts pour écrire un quatrième volet à la célèbre trilogie. La volonté est de créer une nouvelle histoire sans se baser sur les notes de Larsson (que Lagercrantz avouera avoir consultées) pour pérenniser l'héritage de MILLENIUM et, bien sûr, relancer une saga ultra-lucrative. 

L'écriture commence dans un secret absolu où seules quelques personnes ont le droit de lire les pages du manuscrit. Dans un contexte d'une hypothétique peur de piratage informatique (comme celui de SONY en 2014), le livre est envoyé par courrier et non par voie numérique aux traducteurs du monde entier pour éviter toute fuite. Déjà, quelques voix mécontentes commencent à se faire entendre parmi les fans qui ne comprennent pas pourquoi il faut poursuivre une aventure qui était bouclée et qui n'appartient qu'à Stieg Larsson. Lors de la sortie, de nombreuses critiques vont être émises, notamment par la presse qui s'insurge du manque d'informations qu'ils ont reçues sur le livre (une conséquence de la paranoïa de l'édition) et, ensuite, au manque d'imagination d'une histoire qui a perdu l'âme de MILLENIUM. Beaucoup de mots sont lâchés par des auteurs suédois et autres spécialistes comme "Injure", "sortie dégueulasse" et même "pillage de tombes" ! Pouvait-il en être autrement ?

UNE RECEPTION DELICATE

Au-delà de tous ces problèmes et de ceux liés à l'héritage (avec la campagne de Larsson écartée car ils n'étaient pas mariés), David Lagercrantz est pointé du doigt par son origine culturel même. Issu d'un milieu aisé, il ne peut, selon certains, représenter correctement Lisbeth Salander, ses combats et sa fureur. Bien sûr, on voit que chaque argument est pris en compte pour détruire l'oeuvre (parfois gratuitement), ce qui n'a pas empêcher cette dernière d'être un carton en librairies (plus de 6 millions d'exemplaires vendus à travers le monde dont

500 000 en France !). Mais l'image reste ternie et le cinéma va forcément en pâtir puisque SONY annonce mettre un terme à la future trilogie américaine réalisée par David Fincher suite aux recettes jugées décevantes du premier film (232,1 millions rapportés pour 90 de budget). Premier souffle de contestation (le film n'est pas un plébiscite, mais on ne touche pas à Fincher). Le second vient dès l'annonce de la mise en chantier de l'adaptation du quatrième opus. Exit donc les deux et trois (qui ont leurs adaptations suédoises avec Noomi Rapace, rappelons-le) et exit Fincher puisque c'est Fede Alvarez (EVIL DEAD, DON'T BREATHE) qui s'occupera de la réalisation. Rooney Mara, la Lisbeth américaine, est remplacée par Claire Foy, auréolée du succès de la série THE CROWN. 

Peu d'éclats ou presque. La mise en ligne de la première bande-annonce n'a pas soulevé les foules et la suite ne fut pas vraiment meilleure. Alors, condamné avant sa sortie, ce nouveau film ? Forcément, le matériau d'origine ne prête pas à l'optimisme chez beaucoup (les lecteurs regrettent de trop longues intrigues, nombreuses, digressives et confuses) et si la saga a toujours connu un énorme succès en librairies, il n'en a pas été de même au cinéma même si les versions suédoises sont plutôt appréciées malgré la difficulté de raconter la richesse des écrits de Larsson dans des films de deux heures. Quant à celle réalisée par Fincher, elle était esthétiquement grandiose, mais là aussi l'épuration de certaines scènes ont fait parler.

Sorti ce vendredi aux USA et débarquant ce mercredi 14 novembre en France, ce MILLENIUM 4 n'est pas forcément parti pour faire un carton en salles (seulement 8 millions de dollars aux USA, voir détails ici). La concurrence des ANIMAUX FANTASTIQUES 2 n'arrange pas l'affaire. En revanche, si SONY est satisfait, il se peut que le cinquième opus intitulé LA FILLE QUI RENDAIT COUP POUR COUP soit rapidement mis en production...

MILLENIUM 4, CE QUI NE ME TUE PAS en salles à partir du 14 novembre.

(Re)voyez la bande-annonce du film ci-dessous : 

 

Commenter cet article