Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LES SAGAS YOUNG ADULT, LES 5 PIRES ADAPTATIONS

Publié le 30 Juillet 2020 par Romain Jankowski in les tops

Le "young adult" fut un genre très prisé qui, visiblement, n'a plus le retentissement d'autrefois, lorsque les TWILIGHT et autres HUNGER GAMES avaient la main mise sur le box-office et les médias en général. Il y a des adaptations réussies et d'autres...un peu moins. On a classé ce qui est, à nos yeux, les cinq pires films de ce genre si célébré dans les années 2000.

 

5. ERAGON de Stefan Fangmeier (2006)

Certes, ce n'est pas un film désagréable à regarder (quoique, entre les mous de Ed Speelers, les incohérences ou encore la piètre exploration d'un univers riche...), mais le pire du pire c'est la trahison absolue des écrits de Christopher Paolini ! Comment d'un bouquin si conséquent et addictif, l'équipe derrière le film a-t-elle pu sortir un truc pareil ? Heureusement qu'il y a la magnifique dragonne Saphira !

 

4. LES AMES VAGABONDES de Andrew Niccol (2013)

Après l'énorme carton de TWILIGHT, Stephanie Meyer a pensé retrouver les sommets du box-office en enchaînant avec son histoire romantico - culcul entre humains et aliens. Que le film

soit mauvais, c'est un peu logique au vu de son traitement, que le réalisateur de BIENVENUE A GATTACA et Saiorse Ronan aient accepté ça, on ne comprend vraiment pas. Mais alors vraiment pas. 

 

3. MORTAL INSTRUMENTS, LA CITE DES TENEBRES de Harald Zwart (2013)

Après l'énorme carton de TWILIGHT (bis, encore lui, toujours lui), les producteurs ont tous pensé trouver les sommets du box-office en racontant eux aussi une histoire d'amour avec des vampires. Plus sombre, plus ténébreux, plus dark comme on dit, MORTAL INSTRUMENTS s'avère être un vrai bon nanar qui ne brille que par son inconsistance et son visuel raté. Sans parler des acteurs qui n'y croient même pas !

 

2. LE SEPTIEME FILS de Serguei Bodrov (2015)

Voir le cycle de L'EPOUVANTEUR à l'écran devait être un enchantement. Quand vous convoquez Jeff Bridges, Julianne Moore, Alicia Vikander, Ben Barnes et Kit Harrington, c'est encore plus simple. Mais au final, tout va vite retomber durant ces deux heures (atroces) de projection qui nous ont fait voir ce qu'il y'a de pire dans l'heroic fantasy. Pour se rassurer, on se dit qu'on cherche toujours le rapport entre LE SEPTIEME FILS et L'EPOUVANTEUR...

 

1. SUBLIMES CREATURES de Richard LaGravenese (2013)

Tout d'abord, pour la petite histoire, sachez que Alden Ehrenreich a donc été lancé avec ce film. Le nouvel interprète du légendaire Han Solo était de la partie. Bref, par où commencer ? Par le casting composé de Jeremy Irons, Emma Thompson et Viola Davis ? Non, il fallait probablement payer les factures. Par l'absence d'ingéniosité ? Non, prévisible. En fait, on pense que le genre "young adult" a commencé sa chute avec ce navet intersidérale au budget incroyable de 60 millions (pour un univers visuel horrible et des effets visuels catastrophiques), qui, en 2013, a lancé la dictature ainsi que la lassitude du public pour ce genre. Les autres responsables s'appellent LES AMES VAGABONDES et THE MORTAL INSTRUMENTS, tous sortis en 2013 et tous dans notre flop : une coïncidence ? 

LES SAGAS YOUNG ADULT, LES 5 PIRES ADAPTATIONS
Commenter cet article