Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

JAMES CAMERON, LE TOP DE SA FILMOGRAPHIE

Publié le 6 Août 2020 par Romain Jankowski in les tops

JAMES CAMERON, LE TOP DE SA FILMOGRAPHIE

Cinéaste qui tourne peu, James Cameron aura marqué le cinéma avec seulement huit films à son actif en trente-neuf ans de carrière ! Technicien hors pair et visionnaire indiscutable, Cameron est un sacré personnage à l'ego démesuré porté par une ambition proche de la folie. En attendant désespérément AVATAR 2, on a décidé de faire notre petit classement de sa filmographie éclatante :

 

8. PIRANHA 2 (1981)

Un premier film qui ne ne pouvait pas se dérouler convenablement. James Cameron est déjà un homme sûr de lui et de ses ambitions. Les problèmes rencontrés lors de la préparation de ce joli nanar ont eu raison de sa patience (embrouilles avec le producteur Ovidio G. Assonitis, sa vision régulièrement malmenée par celui-ci). Pourtant, il réussit déjà quelques prouesses visuelles avec un budget minuscule, mais Cameron reniera totalement ce long-métrage de sa filmographie. Pourtant, c'est quand même sympa de revoir les débuts d'un cinéaste prodigieux qui n'a eu de cesse de repousser les limites techniques de son art. Puis, il faut bien commencer quelque part !

 

7. TRUE LIES (1994)

Arnold Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis, duo exceptionnel d'un film culte des 90s, remake du long-métrage français LA TOTALE ! réalisé par Claude Zidi. Au vu du reste de la filmographie de Cameron, difficile de placer TRUE LIES

plus haut, mais il faut bien avouer que c'est un pur plaisir jubilatoire aux scènes d'action démentielles. C'est probablement le film le plus léger de sa filmographie, mais c'est un divertissement de grande qualité, pétri de scènes drôles (avec une mention spéciale au passage du strip-tease). 

 

6. ALIENS, LE RETOUR (1986)

Allant à l'encontre du premier volet angoissant de Ridley Scott, Cameron mitraille sévère dans cette suite impressionnante où Sigourney Weaver devient une héroïne dure à cuire prenant sous son aile une petite fille perdue. Sans oublier la fameuse reine, une merveille de design.  Pour beaucoup, c'est même le meilleur film de la saga (bon nous on préfère quand même le premier). 

 

5. TERMINATOR (1984)

Un univers incroyable pour une série B transformée en film culte qui doit tout à la vision de son cinéaste. En choisissant le sculptural Arnold Schwarzenegger pour tenir le rôle principal, il dote son TERMINATOR d'une imagerie inoubliable qui a posé quelques bases de la science-fiction moderne. D'une simplicité et limpidité extraordinaires, le premier volet est tellement culte qu'il représente à lui seul une partie de la pop culture. L'image iconique de Schwarzy avec son flingue et ses lunettes noires entreront immédiatement dans l'imaginaire collectif. TERMINATOR est un pur film de son époque qui n'a pourtant pas vieilli, même plus de 35 ans plus tard. Un rythme mené tambour battant, un scénario au cordeau (direct et efficace) et quelques séquences légendaires comme l'attaque épique du commissariat. Le dernier plan, avec Sarah Connor (Linda Hamilton) partant seule sur la route (et enceinte), comme la promesse d'un cataclysme à venir, file toujours autant de frissons.

4. ABYSS (1989)

En termes d'ambition artistique, ABYSS est fondamental dans la carrière de Cameron puisqu'il conjugue son grand univers maritime avec sa passion pour la

science-fiction. Une immersion totale pour un film en avance sur son temps qui va littéralement se planter au box-office. Coutumier des tournages à rallonge et peu agréables, le cinéaste poussera encore le bouchon ici en s'embrouillant avec de nombreux membres de son équipe pour mener à bien sa vision du film. J'ai une préférence pour le director's cut, mais les deux versions sont aussi folles l'une que l'autre. Et quel casting !

 

 

3. AVATAR (2009)

L'odyssée maboule d'un homme lui-même fou de son art. Visuellement, AVATAR n'a pas d'égal et le classicisme de son scénario représente l'universalité des préoccupations humaines. Pointé du doigt par la simplification apparente de son intrigue, AVATAR est pourtant d'une richesse thématique extraordinaire qui englobe, sous l'aspect d'un blockbuster révolutionnaire, beaucoup d'enjeux de notre monde actuel. Parfois peu subtil, Cameron n'hésite pas à tout appuyer pour que son spectacle soit total. Peut-être l'un des plus beaux univers jamais crée pour le cinéma. 

 

2. TERMINATOR 2, LE JUGEMENT DERNIER (1991)

Souvent considéré comme l'une des meilleures suites de tous les temps avec L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE et LE PARRAIN 2, ce deuxième volet regorge de morceaux de bravoure hallucinants, une course-poursuite de plus de deux heures aux innombrables thématiques. Le coup de génie restera à jamais l'emploi de Schwarzenegger en héros, opposant ainsi les deux visions du cyborg (et surprenant du même coup les spectateurs). Dantesque, noir et émouvant, T2 est un chef-d'oeuvre de la science-fiction, un vrai.

 

1. TITANIC (1998)

Voué à l'échec lors de sa sortie, TITANIC représente la conviction dans toute son ampleur de James Cameron. Il y aura toujours tant à dire sur ce film inépuisable qui regorge de séquences magistrales en s'appuyant sur les sentiments profonds qui lient les deux protagonistes. Il a fait de Leonardo DiCaprio une star, soigné tous ses personnages secondaires, enfoncé toutes les portes de sa propre vision du cinéma et a crée une lutte des classes sociales qui vaut mieux que mille discours. Tout a fonctionné dans TITANIC et tout fonctionnera toujours dans TITANIC. C'est son monument probablement inégalable. Quoiqu'avec Cameron, rien n'est jamais insurmontable...

JAMES CAMERON, LE TOP DE SA FILMOGRAPHIE
Commenter cet article