Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de MISSION IMPOSSIBLE, FALLOUT

Publié le 1 Août 2018 par Romain Jankowski in critiques

Sixième opus d'une franchise qui a déjà offert son lot de sensations fortes, FALLOUT tente de décocher l'uppercut final aux spectateurs en lui assénant des séquences d'action tonitruantes et un film mené tambour battant. Et c'est largement réussi !

Christopher McQuarrie a rempilé après ROGUE NATION (une première dans la saga, chaque épisode ayant un metteur en scène distinct) et réalise un opus différent du précédent. Visuellement, FALLOUT est bien plus sombre et granuleux, jouant sans cesse avec les ombres, démarrant même comme un film noir durant ses premières minutes. Le scénario se veut plus grave et les faux-semblants s'enchaînent, rendant même un vibrant hommage au premier volet de Brian de Palma. Ethan Hunt est bien devenu un mythe et sa légende s'effrite quand il est mis face aux conséquences de ses actes. 

Simpliste dans sa quête (les sempiternels missiles nucléaires sont de retour), l'intrigue épaissit ses personnages et relance de nouveau la psychologie de Hunt, un homme redoutable, fort, intuitif, confiant. Un socle sur lequel repose tous les enjeux autant qu'un être de confiance écouté par ses amis. Mais qui est-il vraiment ? Pourquoi a-t-il choisi cette vie ? Pourquoi l'amour ne l'a-t-il pas rendu heureux ? McQuarrie apporte des réponses, mais tout en nuances, parvenant à laisser la brume de mystère entourant Hunt tout en nous accordant le privilège de l'approcher. Tom Cruise est une nouvelle fois en totale synergie avec son personnage, ces deux-là se répondant autant sur le plan psychologique que physique.

Parce que la star s'est superposée à son super espion, chaque cascade devient un acte de bravoure autant pour Cruise que pour Hunt. Les scènes d'action sont les vraies réponses aux questionnements du scénario et elles en mettent sacrément plein la vue. Chaque film repousse les limites et, ici, les morceaux de bravoure s'enchaînent pour nous laisser constamment bouche bée : que ce soit la monstrueuse course-poursuite dans les rues de Paris, l'escalade des toits à Londres, un mano-à-mano brutal ou le stupéfiant climax (avec un montage en trois temps), les mirettes sont gâtées et les images défilent encore bien après la séance. Rarement l'action aura été aussi bien filmée, la maestria de McQuarrie sautant aux yeux à chaque plan, bien aidé par des décors naturels qui surclassent largement les habituels CGI du cinéma contemporain. Demandant probablement une logistique de dingue, chaque séquence a dû être savamment planifiée. Impressionnant.

Reste que l'ensemble pâtit d'une longueur inhabituelle (2h28) et que le scénario tourne un peu en rond dans ses enjeux globaux. Les trahisons s'enchaînent et les rôles s'inversent dans de longues scènes de dialogues qui plombent souvent le rythme. On a aussi cette impression que l'équipe est mise au second plan, l'alchimie n'étant plus aussi évidente que dans PROTOCOLE FANTOME et ROGUE NATION. FALLOUT ne retrouve pas la limpidité de ces derniers, mais il les surclasse dans son ambition visuelle à défaut de pouvoir réellement renouveler une formidable saga qui parvient toujours à nous éblouir au bout de six épisodes. 

 

AVIS GLOBAL : Le spectacle est total dans ce sixième film qui s'accroche aux parts plus sombres d'Ethan Hunt pour mettre en évidence sa complexité interne. Un vrai grand film d'action qui s'inscrit dans la droite lignée de ses prédécesseurs. 

NOTE : 15 / 20

 

MISSION IMPOSSIBLE, FALLOUT   2h28

Un film réalisé par Christopher McQuarrie

Avec Tom Cruise, Simon Pegg, Henry Cavill, Rebecca Ferguson.

 

critique de MISSION IMPOSSIBLE, FALLOUT
Commenter cet article