Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LA FETE DU CINEMA, LE GUIDE

Publié le 1 Juillet 2018 par Romain Jankowski in actus

Ca y est, à partir d'aujourd'hui jusque mercredi c'est la FETE DU CINEMA, une opération qui consiste à regarder tous les films pour un tarif exceptionnel de 4 euros. On a fait un petit guide de ce que vous pouvez voir pour vous aider à choisir. 

 

LES INDISPENSABLES

- SANS UN BRUIT : Notre coup de coeur du moment. Un geste cinématographique à la fois ample et intimiste qui file souvent les frissons par les émotions qu'il véhicule. Sans oublier quelques moments de tension d'une intensité rare.

- JURASSIC WORLD, FALLEN KINGDOM : C'est vrai que la saga commence un peu à s'essouffler dans ses thématiques, mais les images que Juan Antonio Bayona façonne avec une précision démente (l'intro, la destruction de l'île, la mort d'un brachiosaure, l'aspect gothique de la seconde partie) sont bien l'argument principal de ce divertissement toutefois bien calibré.

- SICARIO 2, LA GUERRE DES CARTELS : Une suite qui n'arrive pas au niveau du tonitruant premier volet réalisé par Denis Villeneuve, mais qui a le mérite de se détacher de lui pour raconter une histoire différente et très nerveuse. Benicio Del Toro crame l'écran de sa présence magnétique. 

- AVENGERS 3, INFINITY WAR : C'est votre dernière chance de voir Thanos tout détruire sur son passage ! On ne présente plus ce nouvel opus du MARVEL UNIVERSE qui enchaîne les moments de bravoure jusque sa fin qui laisse sans voix. 

 

LES AGREABLES 

- SOLO, A STAR WARS STORY : Décrié, conspué, ce spin-off de la saga intergalactique se regarde sans déplaisir malgré son manque de consistance. Ron Howard met en scène quelques séquences remarquablement menées. Et Alden Ehrenreich s'en sort très bien dans le rôle de Solo. Puis si vous hésitiez, là c'est 4 euros alors...

- DEADPOOL 2 : Moins efficace et frais que son prédécesseur, ce nouveau volet reste assez déjanté et drôle pour qu'on y prenne du plaisir. Il va parfois un peu trop loin, mais quelques séquences valent le détour dont quelques mano a mano redoutables. 

- LOVE, SIMON : Avec son casting des plus agréables et ses thèmes dans l'air du temps, le nouveau film de Greg Berlanti est tendre, sensible, idéal. Le vent de fraîcheur de l'été. 

- LE DOUDOU : On ne cache pas que cette petite comédie sans prétention nous a bien amusés. Bon, c'est pas le scénario de l'année mais on rit un peu. C'est toujours ça.

- HEREDITE : Le film d'Ari Aster retourne littéralement le cerveau. Certains trouveront ça nul, certains crieront au génie, l'auteur de ces lignes est partagé : oui c'est redoutablement intelligent, mais c'est aussi un peu abscons. Faites donc votre propre avis !

 

ON Y VA PARCE QUE C'EST 4 EUROS (OU PAS)

- OCEAN'S 8 : Cette version féminine faussement féministe est fortement agaçante. Sans enjeux, sans personnages forts, on s'ennuie ferme. Reste la séquence du vol qui sauve le film du naufrage... Mais à 4 euros, vous pouvez prendre des risques...

- MON KET : On adore François Damiens, mais ce film tourné en caméra cachée nous a laissés dubitatifs. Certaines saynètes sont drôles, mais beaucoup tombent à plat aussi. 

LA FETE DU CINEMA, LE GUIDE
Commenter cet article