Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LA DOUBLE CRITIQUE : MA REUM / AMERICAN NIGHTMARE 4

Publié le 24 Juillet 2018 par Romain Jankowski in critiques

MA REUM 

Une mère s'en prend aux enfants qui terrorisent son fils à l'école. Le harcèlement par le prisme de la comédie ? Pourquoi pas, mais il faut alors que celle-ci soit juste et précise, soit tout le contraire de cet horripilant MA REUM construit à base de gags poussifs et autres dialogues d'un puéril assommant. Il faut aussi se coltiner les bruitages ridicules, une Audrey Lamy en roue libre et des situations gênantes (le pauvre Max Boublil). En revanche, dans un éclair, la fin est étonnante, s'appuyant sur un point de vue qui amène MA REUM vers plus de profondeur. Dommage que ce soit dans les cinq dernières minutes...

NOTE : 06 / 20

 

AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ORIGINES

On va être clair : on attendait de la consistance pour ces "origines", un film plus politique et virulent, ce que la saga n'a clairement jamais réussi à faire. Pourtant, la Purge est une idée interessante, mais elle ne sert que de prétexte à un déchaînement de violence pour public ciblé. Et on comprend vite que nos attentes ne seront pas comblées avec ce quatrième opus. En cinq minutes, l'aspect politique est résumé et nous voilà confrontés, une fois de plus, à des personnages qui essaient de survivre et d'autres qui tuent. Aucune nouveauté et il n'y a même plus James DeMonaco à la réalisation pour réaliser des images fortes et malsaines. Sans parler de cette fin ridicule où l'un des protagonistes s'improvise en Rambo invincible ! Clairement dirigé (la population noire gentille contre les méchants blancs, aucune nuance), LES ORIGINES est le pire épisode de la franchise. Qu'il faudrait d'ailleurs stopper.

NOTE : 07 / 20

Commenter cet article