Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de JURASSIC WORLD, FALLEN KINGDOM

Publié le 8 Juin 2018 par Romain Jankowski in critiques

Les dinosaures ont régné. Ils se sont éteints mais l'Homme a décidé de les faire renaître. Le cycle de la vie redonnera-t-il le pouvoir aux dinos ? Dans sa folie capitaliste et d'hommes qui se prennent pour Dieu (comme John Hammond), l'humanité toute entière est au bord de l'implosion. La chute d'un royaume, oui, mais lequel ?

L'intrigue aborde ces questions tout en réfléchissant à la condition animale et à la préservation d'un écosystème qui n'a jamais paru aussi faible. La nature est malade et l'Homme en est responsable. Prenant le spectateur à la gorge, le génial Juan Antonio Bayona décide de ne pas faire de demi-mesure : l'introduction est certainement la séquence la plus puissante de la saga depuis l'attaque du couple T-REX dans LE MONDE PERDU. Rien que ça. En une poignée de plans terrifiants, le cinéaste remet les pendules à l'heure : il va imprégner son propre style visuel tout en gardant un héritage spielbergien évident.  

Bardé d'images iconiques, son film est souvent un tour de force technique. Sa faculté de transcender la lumière et de filmer les ombres confère une dimension gothique inédite, surtout dans la deuxième partie, à la limite du film d'horreur. Que dire de cette séquence hallucinante de l'éruption volcanique, le clou d'un spectacle qui prend une tournure inattendue dans sa seconde moitié. Sans rien dévoiler, le parti pris fera débat mais il a au moins le mérite de relancer les enjeux. Pas toujours nuancé, le récit hésite très souvent et pêche par un excès de manichéisme. Le duo Bryce Dallas Howard - Chris Pratt fonctionne bien, mais les personnages autour d'eux sont peu intéressants. Le scénario écrit par Colin Trevorrow confirme la direction envisagée dans le premier volet et accentue la vanité de l'Homme. A ce titre, les apparitions de Jeff Goldblum se révèlent judicieuses. Notons aussi que la relation des raptors avec Owen est mieux explicitée ici. 

Vrai spectacle visuel, FALLEN KINGDOM ne fera pas forcément l'unanimité dans le fond. En revanche, les dinosaures n'ont jamais paru aussi réels, tant dans leur texture criante de réalisme et que dans leurs mouvements parfaitement recréés. Le T-REX reprend enfin sa place de dominant !

 

AVIS GLOBAL : Le récit est d'abord surprenant pour ensuite rester dans les clous. Cependant, le talent de Bayona fait toute la différence, imprimant des images fortes à la démesure impressionnante et aux contrastes angoissants. 

NOTE : 14 / 20

 

JURASSIC WORLD, FALLEN KINGDOM  2h09

Un film réalisé par Juan Antonio Bayona

Avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Rafe Spall, Justice Smith. 

critique de JURASSIC WORLD, FALLEN KINGDOM
Commenter cet article