Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

BOX-OFFICE 25-27 MAI : DEMARRAGE DIFFICILE POUR SOLO

Publié le 27 Mai 2018 par Romain Jankowski in box-office

BOX-OFFICE 25-27 MAI : DEMARRAGE DIFFICILE POUR SOLO

C'était un peu attendu et la sanction s'avère sans appel : SOLO, A STAR WARS STORY marquera le premier véritable échec de la saga créée par George Lucas il y a maintenant 41 ans. Avec un premier week-end à 83,3 millions de dollars (qui sera un peu plus fort avec le memorial day demain), le film de Ron Howard n'a pas réitéré les incroyables scores de ROGUE ONE, l'autre spin-off (155,091 millions de dollars). Il est le cinquième démarrage de la saga, derrière LA REVANCHE DES SITH (108,4 millions), mais devant L'ATTAQUE DES CLONES (80,027 millions). Pas honteux, fondamentalement. Non, le pire est à l'international...

Avec 65 millions rapportés dans 55 pays, SOLO prend une véritable claque, montrant le désintérêt du public, sans débat possible. Ainsi, le démarrage global se fixe à 148,3 millions de dollars, des chiffres très décevants. D'autant que le budget est connu et que les problèmes de production ont forcément pesé : il atteindrait les 250 millions de dollars ! Vous ne rêvez pas, DISNEY risque donc (presque assurément) de perdre de l'argent sur un épisode STAR WARS. Pour que ce ne soit pas le cas, le film devra atteindre, au moins, les 600 millions de dollars. Même si les avis du public deviennent de plus en plus positifs (après le scepticisme primaire), il y a peu de chances pour que le film se maintienne aussi bien dans les semaines qui suivent. La stratégie de sortir SOLO seulement cinq mois après le très débattu LES DERNIERS JEDI n'était pas la meilleure idée possible. Mais la date de sortie n'est évidemment pas la seule raison de ce futur échec...

Derrière, DEADPOOL 2 chute sévèrement en perdant 67% de ses recettes. Malgré tout, il atteint les 487,1 millions de dollars de recettes mondiales (dont 207,4 millions aux USA). Nous verrons son maintien dans les futures semaines, mais il n'est pas certain que cette séquelle batte les chiffres du premier (782,6 millions de dollars en février 2016). 

Sans véritable sortie hormis STAR WARS, ce sont donc les continuités qui font les recettes. AVENGERS 3 culmine maintenant à 1,904 milliard de dollars de recettes mondiales (dont 621,6 millions aux USA). Il faudra encore pousser un peu pour atteindre le cap ultra-symbolique des 2 milliards ! 

Commenter cet article