Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique série : PERDUS DANS L'ESPACE SAISON 1 - EPISODE 1

Publié le 16 Avril 2018 par Romain Jankowski in séries télé

La nouvelle série SF de NETFLIX, adaptation du show des 60s du même nom (et qui fut déjà adapté avec le très mauvais film de Stephen Hopkins en 1998) , veut nous en mettre plein les yeux avec cette histoire d'une famille partie dans l'espace pour construire un monde meilleur sur une autre planète. 

Tout commence par quelques secousses puis un crash sur une planète glacée. On ne sait évidemment rien sur le pourquoi de cet échec et il faudra attendre la fin de l'épisode pour avoir un début d'explication. Racontée par flash-back, l'histoire joue la carte des multiples points de vues puisqu'il y a la partie familiale, scientifique, mais aussi spatiale. Les relations entre les membres de la famille s'avèrent d'ailleurs vite tendues et les scénaristes cassent directement cette idée d'union. Celle-ci, il faudra la gagner ensemble. C'est d'ailleurs ce que la série prône comme idée : la solidarité, l'entraide, la force du groupe. 

Certes, il y'a de bonnes idées dans ce premier épisode, une direction artistique qui vaut le coup d'oeil (malgré un décor principal assez artificiel), un espace intrigant, un personnage extra-terrestre étrange et ambigüe ou encore une narration entre passé et présent qui nous permettra d'en savoir plus sur les personnages sans passer par de longs dialogues didactiques. Malheureusement, on n'a pas pris autant de plaisir qu'on le devrait devant ce commencement, la faute à une famille finalement bien peu attachante. La faute à l'écriture de quelques scènes bien mal goupillées (le sauvetage de la fille par exemple), mais aussi à des acteurs qui n'ont pas l'impression de beaucoup y croire. Ce premier épisode sonne étonnamment faux. On ressent peu d'émotions, aucune peur (même celle de l'inconnu puisqu'ils échouent quand même sur une autre planète gelée !), aucune forme de pression. Rien ne secoue véritablement le spectateur, sans compter les quelques facilités un peu aberrantes (forcément l'eau gèle au moment où la fille remonte, forcément le garçon tombe dans une crevasse et se retrouve isolé). 

A la fin de ce premier épisode, notre envie d'y revenir n'est pas prégnante, mais les pistes lancées par le scénario restent plutôt attrayantes. Peut-être que la série gagnera en épaisseur et nous offrira assez de rebondissements pour nous tenir en haleine. 

 

BAROMETRE 

 

Commenter cet article