Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de 50 NUANCES PLUS CLAIRES

Publié le 9 Février 2018 par Romain Jankowski in critiques

La recherche du bonheur pour Anastasia et Christian touche à sa fin. Pour y parvenir, il faudra lutter contre un méchant revanchard devenu fou de jalousie par la réussite de monsieur Grey et un autre joli événement qui devra faire grandir le même monsieur Grey. 

D'abord fan fiction de TWILIGHT, 50 NUANCES s'est démarqué par sa propension à distiller une bonne dose de sexualité, largement absente de la saga des vampires. Le puritanisme de cette dernière s'est fait dézinguer par les jouets de Christian. Pas pour le meilleur, loin de là. Cependant, en voyant le troisième volet, on comprend (un peu) mieux le phénomène, puisque oui, enfin, Anastasia prend du galon et que Christian devient un peu plus humain. Et comme on est dans l'éloge mesurée, cet ultime opus est probablement le meilleur. Si,si !

Cela ne veut pas dire pour autant qu'il est bon. Les acteurs restent totalement inexpressifs (on est malheureux pour Jamie Dornan qui est un bon acteur), les dialogues toujours aussi mièvres ("grandis un peu Christian !") et les scènes de sexe sont montées n'importe comment, toujours bien cachées par une mise en scène catastrophique. Mais au moins il y a un poil plus de suspense et d'action (toujours très mesurée, bien sûr). En s'assumant comme une véritable histoire d'amour, parsemée d'une auto-dérision plutôt étonnante, débarrassée de sa fausse sexualité et du monde embarrassant qu'elle s'efforçait à dépeindre de la plus belle des manières, cette fin de trilogie se libère un peu. Encore une fois, il faudra oublier l'aspect malsain de cette histoire et ce qu'elle dit de notre société en général. Quoiqu'on en dise, les phénomènes de cette ampleur ne naissent pas du hasard et représentent forcément le caractère d'une époque...

Et maintenant ? On oublie ou on passe au stade supérieur ? Comment exploiter le filon érotico-sentimental ? Avec une trilogie encore plus "chaude" ? A moins que E.L James ne se mette à écrire un quatrième opus.  

 

AVIS GLOBAL : L'achèvement d'une trilogie désastreuse, se rattrapant légèrement ici par rapport aux précédents. Le "meilleur" qui risque de moins plaire aux fans car plus éloigné de l'esprit des autres. 

NOTE : 07 / 20

 

50 NUANCES PLUS CLAIRES  1h45

Un film réalisé par James Foley

Avec Dakota Johnson, Jamie Dornan, Eric Johnson, Rita Ora. 

critique de 50 NUANCES PLUS CLAIRES
Commenter cet article

Aurore 12/04/2018 08:43

Dakota Johnson est également une bonne actrice, il faut la voir dans A Bigger Splash.

HD 45 11/02/2018 11:05

Quelle merde cette trilogie...

shana lilie 10/02/2018 01:55

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

Angeline 09/02/2018 17:50

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.