Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de THE PASSENGER

Publié le 26 Janvier 2018 par Romain Jankowski in critiques

Après SANS IDENTITE, NON-STOP et NIGHT RUN, le duo Jaume Collet-Serra / Liam Neeson se reforme pour, soi-disant, une dernière fois avec cette histoire d'un type ordinaire plongé dans une situation extraordinaire. 

Liam Neeson interprète donc Michael MacCauley, un homme commun qui prend son petit train de banlieue chaque jour et qui galère à boucler ses fins de mois. Il n'est pas au bout de ses peines puisqu'il va se faire virer de la compagnie où il bosse depuis dix ans ! Reprenant son transport en fin de journée, une femme lui offre 100 000 dollars contre une mission : retrouver une personne qui a volé quelque chose d'important. Le cinéaste cloître dés lors ses personnages et ses spectateurs dans les couloirs étriqués du train qui file à toute vitesse comme la montre de Michael qui n'a que 90 minutes devant lui. La mécanique est lancée et huilée, Neeson reprend son visage dur et inquiet alors que la suspicion contamine chaque plan. 

On se prend au jeu durant une bonne vingtaine de minutes, la pression étant bien amenée, les fausses pistes plutôt correctement travaillées. Puis, la machine s'enraye, les incohérences se multiplient, les problèmes de rythme s'intensifient et la redondance n'est pas évitée. Soudain, THE PASSENGER ne sait plus où il va. Visuellement, il y a de grands moments (dont un mano a mano en plan-séquence surpuissant), mais aussi quelques-uns d'une laideur sans nom (la fin). Liam Neeson paraît lui aussi fatigué, tournant de wagons en wagons comme une âme perdue. On ne retrouve pas la conviction de SANS IDENTITE, le suspense de NON-STOP ou la noirceur de NIGHT RUN. Sans parler d'une fin largement prévisible... On dira que ce nouvel opus se regarde comme un divertissement qui n'engage que très peu la réflexion, s'appuyant sur des effets déjà vus mille fois. 

 

AVIS GLOBAL : Réservé aux amateurs du genre, THE PASSENGER reste une déception dans la mesure où le duo Collet-Serra / Neeson nous avait habitués à mieux. Possédant quelques bonnes séquences, le film s'avère tout juste divertissant. 

NOTE : 08 / 20

 

THE PASSENGER   1h44

Un film réalisé par Jaume Collet-Serra

Avec Liam Neeson, Vera Farmiga, Patrick Wilson, Sam Neill.

 

critique de THE PASSENGER
Commenter cet article