Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU, FORMAN ET NICHOLSON POUR LE MEILLEUR

Publié le 1 Mai 2020 par Romain Jankowski in Histoire du cinéma

VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU, FORMAN ET NICHOLSON POUR LE MEILLEUR

La morale de l'histoire de ce classique est simple, limpide, évidente : les gens anormaux n'ont rien d'exceptionnel, ils ont droit aussi au respect. Dans ce fabuleux film sur la remise en cause des excès de l'univers carcéral, Milos Forman brosse un certain portrait de l'Amérique à travers le personnage génialement fou de Jack Nicholson. 

L'acteur interprète Randle P. McMurphy, un prisonnier connu pour son insubordination, qui est transféré dans un établissement psychiatrique où règne une discipline de fer, incarnée par

l'infirmière en chef Miss Ratched (stupéfiante Louise Fletcher). On découvre alors que, sous sa coupe, tous les malades divaguent sauf un Indien autiste (Will Simpson, fabuleux). Avec son aide, McMurphy désire éclater ce système totalitaire et instaure une révolte pour sortir de cet horrible endroit. 

En 1962, Kirk Douglas joue pendant six mois le rôle de McMurphy au théâtre dans l'adaptation du roman de Ken Kesey, VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU. Un échec terrible. Jugée trop scabreuse et avant-gardiste, la pièce est un flop et l'idée de Douglas d'en faire un film, devient presque oubliée. Pourtant, le célèbre comédien tient bon. Pour une tournée de bienfaisance, Douglas rencontre Milos Forman en République Tchèque. Celui qui est considéré comme le chef de file de la "nouvelle vague tchèque" tape dans l'oeil de l'acteur et lui propose alors d'adapter le bouquin pour lequel il a les droits. Pacte conclu, Douglas promet de lui envoyer le livre pour que le cinéaste l'étudie. 

C'est là que le parcours du combattant commence. L'incompréhension d'abord : Forman accuse Douglas de lui avoir fait de belles promesses en l'air. Douglas se lamente de ne voir aucune réponse du cinéaste. En fait, le livre a bien été envoyé, mais les censeurs tchèques l'ont intercepté car jugé trop subversif ! La situation se tasse, personne ne saura rien et l'adaptation est oubliée. Sauf que les grands films ont souvent de grandes histoires. 

Installé depuis 1968 aux Etats-Unis, Milos Forman reçoit un drôle de courrier un matin de 1973. Signé Michael Douglas, le fils de Kirk. La surprise du destin est belle : Michael a envoyé le

bouquin que son père désirait adapter (sans, apparemment, ne rien savoir des échanges passés) ! Ainsi est né le chef-d'oeuvre que l'on connaît. Dès lors, tout se goupille assez vite sauf pour le rôle principal. Au départ, Michael Douglas devait interpréter McMurphy, mais il préféra se concentrer sur son rôle de producteur. Forman désirait Jack Nicholson, mais il n'était pas disponible. James Caan, Marlon Brando ou encore Gene Hackman ont été abordés. Le cinéaste, ne démordant pas, repoussera un peu le tournage pour que Nicholson le fasse. Celui-ci se déroulera dans un véritable hôpital psychiatrique de Salem dans l'Oregon, l'équipe composant avec de véritables malades mentaux, ce qui a renforcé sa légende. 

Jugé dérangeant à sa sortie, VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU recevra une pléthore d'oscars (cinq dont meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleure actrice et meilleur scénario adapté) et est régulièrement cité dans les meilleurs films de tous les temps. Un chef-d'oeuvre intemporel, d'une modernité encore étonnante plus de 45 ans après sa sortie !    

Commenter cet article