Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de WONDER

Publié le 20 Décembre 2017 par Louise Martel in critiques

Alors que LE MONDE DE CHARLIE a été une totale réussite pour une première réalisation pour Stephen Chbosky (adapté de ses propres écrits), WONDER qui ne laisse pas de marbre et qui fait passer un tout aussi bon moment, n'a pourtant pas cette petite touche de magie qui a fait de LE MONDE DE CHARLIE un film à part, malgré des sujets très proches. 

Auggie et Charlie se ressemblent, mais ici Chbosky se laissent entrainer sur des lignes plus classiques et plus connues du cinéma indépendant américain, alors qu'il s'était osé à plus grand auparavant, laissant un rendu plus lisse et moins original. 

Sans jamais tomber dans la mièvrerie à l'excès plus que tout redouté, WONDER montre le passage difficile au collège, encore plus pour un garçon comme Auggie, les effets sur la famille et l'entourage. Ce dernier élément, le ressenti de la différence de Auggie sur l'entourage est introduit sous la forme d'un triptyque qui laisse entrevoir le point de vue de trois personnages côtoyant ou ayant côtoyé Auggie, "la merveille". Pourtant, la première mise en scène réussie, pour le premier personnage avec la grand soeur est rapidement très chancelante et mal équilibrée avec les deux autres personnages, malgré une idée plutôt novatrice. 

Au delà des défauts de traitements des personnages qui restent assez conséquents, notamment l'empathie d'Auggie (Jacob Tremblay reste aussi fabuleux que dans ROOM) ou d'autres personnages qui auraient pu être plus intensément approfondis, WONDER reste à la manière de MARY, un petit plaisir à regarder, mais reste bien en deçà de LE MONDE DE CHARLIE...

Indéniablement, WONDER reste l'archétype du feel-good movie qu'il convient d'aller voir en famille, qui pousse à la tolérance, traite avec brio du harcèlement, sujet plus que jamais sensible et Jacob Tremblay porte, c'est le cas de le dire, merveilleusement bien le personnage de Auggie, à tel point qu'on ne voit pas passer les deux heures et qu'on espère revoir Izabela Vidovic et Noah Jupe prochainement !

 

Note : 13/20 

WONDER 1h53

Un film réalisé par Stephen Chbosky

Avec Julia Roberts, Owen Wilson, Jacob Tremblay, Izabela Vidovic, Noah Jupe.

 

 

 

Commenter cet article