Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

MAD MAX 5, SITUATION COMPLIQUEE

Publié le 16 Novembre 2017 par Romain Jankowski in actus

Après l'échec relatif de FURY ROAD au cinéma (pas ridicule avec 378,4 millions de dollars, mais pas suffisant aux yeux de la WARNER), la mise en chantier d'un cinquième volet semblait un peu compromise. Un mal pour un bien ? Peut-être, FURY ROAD est une apogée et conclut la saga en beauté. 

Cependant, George Miller voulait s'occuper lui-même de ce nouvel opus (et également un spin-off centré sur Furiosa), mais les comptes sont bloqués avec la WARNER. La situation est complexe : Miller réclame des dividendes (calculés par rapport aux fonds engagés dans la production) pour sa boîte de production, KENNEDY MILLER MITCHELL, tandis que le studio s'oppose à ce versement pour cause de dépassement de budget (plus gros que les 150 millions annoncés donc). C'est l'une des règles d'Hollywood souvent arrangée à l'amiable. Mais Miller ne l'entend pas de cette oreille et argumente que ce sont des décisions de studio qui ont conduit à ces retards. 

Aucun des deux clans ne lâche l'affaire et celle-ci se poursuivra dans les prochains jours en Australie. Cette situation bloque naturellement les idées de Miller pour un cinquième volet. La somme que le cinéaste réclame est de 7 millions de dollars, une broutille pour le studio, non ? Pas dans ce contexte. C'est là que l'intro de l'article prend toute son importance : l'échec relatif de FURY ROAD est la cause principale de cette affaire car il est certain avec 100 ou 200 millions de plus, les feux seraient au vert pour le cinéaste ! 

Commenter cet article