Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de LE SENS DE LA FÊTE

Publié le 10 Octobre 2017 par Romain Jankowski in critiques

Côté comédie ou cinéma dit un peu plus grand public, LE SENS DE LA FÊTE était l'un des plus attendus de l'année par L'ANTRE DU CINEPHILE. Le duo Eric Toledano / Olivier Nakache a été derrière deux des plus beaux films français de notre décennie avec INTOUCHABLES et

SAMBA. Deux projets oscillant entre comédie et sentiments (un peu comme NOS JOURS HEUREUX, qui avait déjà cette approche). Ici, les cinéastes tentent le comique de situations en suivant un organisateur de mariage (Jean-Pierre Bacri) qui va subir une nuit où tout va mal tourner. 

Un concept très usé, mais qui fonctionne depuis des siècles, que ce soit au théâtre, en littérature ou au cinéma. Les cinéastes ne le réussissent qu'à moitié. Ils captent parfaitement les imperfections de chacun, leur donnent à tous des particularités bien identifiables (mention spéciale à celui qui commente toujours l'évidence !) et offrent un rôle en or pour Bacri qui s'en donne à coeur joie dans le côté colérique et irritable. Ils enchaînent à une moins bonne fréquence des gags efficaces, la plupart tombant un peu à plat (le coup du câlin, l'invité un peu étrange). On les a connus plus inspirés, d'autant que les stéréotypes n'évoluent jamais à l'instar de ce photographe interprété par Jean-Paul Rouve. 

Côté tempo, le scénario enchaîne bien et ne laisse aucun temps mort même si on a cette impression, à la fin, que le film n'a jamais décollé. On reste sur un rythme très neutre, sans envolées loufoques (hormis le coup du ballon avec le marié), ni vrai virage dans l'intrigue. Le petit coup de pied dans la fourmilière bourgeoise avec cet insupportable marié (Benjamin Lavernhe, excellent) ne fonctionne qu'à moitié, malgré les réflexions très drôles des pakistanais commentant quelques réflexes bien français. Mais le sous-texte (léger) s'arrête ici, le duo n'ayant pour but que d'offrir un moment de divertissement pur. Le verre est à moitié plein, mais il fera passer deux agréables heures aux spectateurs. 

 

AVIS GLOBAL : Une petite déception que ce SENS DE LA FETE qui garde néanmoins une bonne dose de jovialité et un Jean-Pierre Bacri au sommet de son art. 

NOTE : 12 / 20

 

LE SENS DE LA FETE    1h57

Un film réalisé par Eric Toledano et Olivier Nackache

Avec Jean-Pierre Bacri, Gilles Lellouche, Vincent Macaigne, Jean-Paul Rouve.  

critique de LE SENS DE LA FÊTE
Commenter cet article