Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

critique de GAUGUIN, VOYAGE DE TAHITI

Publié le 3 Octobre 2017 par Romain Jankowski in critiques

Le portrait d'un artiste qui veut retrouver son art en s'éloignant de la métropole. Le film se déroule en 1891, mais pourrait très bien prendre racine à notre époque. Paul Gauguin est malade, malade de sa peinture, malade de sa création. Tahiti est plus qu'une expérience, cela symbolise la vie, l'amour, la perdition, tout cela personnifié chez Tehura, jeune femme pure des tribus dont Gauguin va tomber amoureux. 

Si Edouard Deluc, le réalisateur, a tant de scénaristes collaborateurs sur ce film, c'est qu'il n'était pas simple de raconter ce tournant dans la vie d'un des plus célèbres peintres français. Il a d'ailleurs du mal à occuper l'attention dans des premières scènes un peu difficiles où les problèmes rencontrés sont assez mal montés. Ils fonctionnent comme des saynètes où le spectateur se retrouve plongé, un peu perdu par les réactions des uns et des autres. Dès que le voyage commence, la beauté des lieux et la dimension quasi biblique de Gauguin prend toute son importance. 

Adam et Eve parcourent leur chemin d'Eden jusque la rupture, nécessaire, dure. Plus qu'une parenthèse religieuse (que le film effleure simplement), VOYAGE DE TAHITI est un film d'introspection sur le difficile parcours émotionnel du peintre. Déchiré par des démons intérieurs ou ces pulsions insaisissables d'inspiration, Gauguin est un fougueux dans ce portrait loin d'être hagiographique. Vincent Cassel, impérial, apporte une virilité et une fragilité hallucinantes à un être parfois fascinant, parfois détestable. Deux qualifications qui sont représentées dans la dernière séquence du film, déchirante, où il peint pour la dernière fois sa muse. 

 

AVIS GLOBAL : Démarrant difficilement, VOYAGE DE TAHITI trouve finalement sa force dans ce portrait aux contours multiples pour une personnalité hors du commun. Vincent Cassel et la débutante Tuhei Adams forment un duo exceptionnel.

NOTE : 13 / 20

 

GAUGUIN, VOYAGE DE TAHITI   1h42

Un film réalisé par Edouard Deluc

Avec Vincent Cassel, Tuhei Adams, Malik Zidi, Pua-TaÏ Hikutini.

Commenter cet article