Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

COCO, LE RETOUR DE LA MAGIE PIXAR ?

Publié le 26 Octobre 2017 par Romain Jankowski in dossiers

Il fut une époque dorée et pas si lointaine où la simple évocation de PIXAR excitait toute la sphère cinéma. De ses débuts avec TOY STORY en 1995 jusque son tournant majeur en 2011, le studio rallié à Disney récoltait tous les compliments de l'industrie et du grand public. Seize ans de règne stoppés par CARS 2.

Stopper est un grand mot puisque VICE-VERSA est un sommet, mais c'est bien le seul en six ans. Puisque PIXAR, à l'image de l'industrie, a décidé de produire des suites de ses propres

chefs-d'oeuvre avec plus ou moins de réussites : CARS 2 et 3 sont inutiles, MONSTRES ACADEMY est sympathique mais sans idées novatrices, LE MONDE DE DORY n'a pu que recopier la formule du premier. Les deux autres projets originaux ont eux aussi manqué de force à l'image d'un REBELLE très classique et peu passionnant et d'un ARLO sublime visuellement mais un peu sage aussi. Alors que l'animation, en dehors des oeuvres japonaises, a du mal à garder son sérieux (on voit la nouvelle politique de DREAMWORKS qui est passé dans la catégorie humour enfantin sans relief), PIXAR s'est lui aussi fragilisé avec des oeuvres moins abouties. 

Il est vrai que la décennie précédente était hallucinante et une question était sur toutes les lèvres : vont-ils un jour décevoir ? Quand on enchaîne LE MONDE DE NEMO, LES INDESTRUCTIBLES, MONSTRES ET Cie et le triptyque renversant RATATOUILLE, WALL-E et LA-HAUT, on pouvait en effet se poser des questions. D'autant que la seule suite avait du sens et elle s'appelait TOY STORY 3. Alors que les projets qu'on nous annonce n'ont rien de bien original (LES INDESTRUCTIBLES 2 sort en juillet prochain, TOY STORY 4 l'année suivante), on met tous nos espoirs dans ce COCO qui sortira le 29 novembre prochain. Sa poésie apparente, son animation époustouflante (le royaume des Morts gâtent la pupille) et son souffle musical risque bien de casser la baraque. Et puis, bien sûr, de l'émotion et un message, celui d'avoir toujours foi en soi et en ce qu'on désire le plus.

 

Revoyez la bande-annonce ici :  

Commenter cet article