Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

LE TOP 5 DES REALISATEURS : QUENTIN TARANTINO

Publié le 12 Septembre 2017 par Romain Jankowski in les tops

L'un des cinéastes les plus fous et talentueux de sa génération, né avec RESERVOIR DOGS tout en grandissant dans une cinématographie remplie de cultures diverses et référencées. Monstre de cinéphile, connaisseur acharné de musiques, Tarantino se sert de ce qu'il aime pour produire des oeuvres souvent originales. Sa filmo ne compose que 9 films. Et pourtant, en faire un top 5 est aussi difficile qu'un autre cinéaste qui en compte 20 ! 

 

5. INGLORIOUS BASTERDS (2009)

Par sa faculté à rendre un sujet révisionniste pour un cours d'Histoire complètement déjanté, INGLORIOUS BASTERDS est un morceau de cinoche implacable dopé à l'humour irrévérencieux et aux dialogues absolument admirables (la séquence d'ouverture, peut-être la plus dingue de la filmo du cinéaste). Puis le casting s'en donne à coeur joie (Christoph Waltz restera à jamais Hans Landa), même si le montage aurait mérité d'être plus resserré. 

 

4. JACKIE BROWN (1997)

Son montage aux divers points de vue dans le centre commercial est l'un des sommets de la carrière de Tarantino. Là encore le casting est au top (Samuel L.Jackson est merveilleux, mais c'est bien la géniale Pam Grier qui impressionne) et le scénario, peut-être le moins déstructuré du cinéaste, roule tout le monde, même le spectateur. Puis la BO, bon sang !

 

3. LES HUIT SALOPARDS (2016)

Une proposition de cinéma comme on n'en voit plus. Trois heures ébouriffantes où l'on retient son souffle comme jamais. Celui où Tarantino ne s'arrange plus, où il ne fait plus de compromis. Arrivé après le carton de DJANGO UNCHAINED, le cinéaste a les coudées franches et fait son fantasme de long-métrage. Pas de musique (ce qu'il chérit tant), pas de séquences de fusillades. Des dialogues, une ambiance, de l'horreur et des acteurs habités. Un western angoissant qui se termine dans le sang. En prime, le plus énervé et incisif de toute la filmographie !

 

2. PULP FICTION (1994)

Difficile de faire un classement de meilleurs films sans incorporer un moment ou un autre PULP FICTION. De ces trente dernières années, il est l'un des plus cités dans les TOPS des spectateurs (et de la presse). Alors on ne le présente plus, mais on pousse la nouvelle génération à faire perdurer ce statut culte qui colle aux basques de ce PULP FICTION, de la danse entre John Travolta et Uma Thurman, en passant par le hamburger de Samuel L.Jackson sans oublier les tirades sans fin dans le restaurant ! Puis la BO, bon sang !

 

1. DJANGO UNCHAINED (2013)

Le numéro 1 ne fera pas l'unanimité. C'est normal, un classement, chacun a le sien ! Pour l'auteur de ces lignes, DJANGO UNCHAINED représente le paroxysme d'un certain cinéma, une déclaration d'amour au septième art tout en restant un morceau brut de mise en scène hallucinante. Tellement d'idées géniales qu'un article ne suffirait pas, un renouvellement des enjeux constant, un scénario dur et pourtant hyper accessible (c'est le plus grand public de la filmo du cinéaste), une espèce de jubilation lorsque Django fait tout péter dans une fin monstrueuse et libératrice (c'est comme ça la lutte anti-raciste de QT). Enfin, il donne Jamie Foxx son meilleur rôle et à DiCaprio sa première incarnation d'antagoniste que l'acteur joue à la perfection. Puis... oui, encore une fois, cette BO !

 

LE TOP 5 DES REALISATEURS : QUENTIN TARANTINO
Commenter cet article

RV566 13/09/2017 21:41

Pas mal, même si je mettrais plutôt django 3ème, Inglorious 2ème et el maestro PULP FICTION 1er